Bourses

« Être accueilli comme boursier dans la communauté de la Fondation est un véritable privilège. La bourse m’a permis d’accéder à un réseau de leaders parmi les plus dévoués et talentueux au pays, une communauté qui est devenue pour moi une source d’inspiration quotidienne. Non seulement la bourse Trudeau a-t-elle appuyé ma recherche et mon développement personnel, mais elle a définitivement donné un essor à ma vie et ma carrière. » Ben Verboom, boursier Trudeau 2015

Des gens d’exception

Chaque année, la Fondation accorde des bourses à des étudiants exceptionnels inscrits ou en voie de s’inscrire à un programme de doctorat en sciences humaines et sociales et dont le projet de recherche est lié à l’un des quatre thèmes de la Fondation. La bourse Trudeau, considérée comme la bourse doctorale la plus prestigieuse au Canada, attire les meilleurs étudiants en sciences humaines et sociales, des jeunes passionnés par l’engagement public, qui ont l’étoffe pour devenir de véritables leaders au pays et à l’étranger.

Des réseaux stimulants

La Fondation soutient les démarches interdisciplinaires et le travail de terrain en offrant une allocation substantielle de recherche et de déplacement qui permet aux boursiers de prendre contact avec diverses collectivités pouvant enrichir leur recherche. Chaque boursier bénéficie également des conseils pratiques d’un mentor d’expérience choisi par la Fondation parmi les personnalités publiques les plus éminentes. Les boursiers sont également invités à interagir avec une communauté exceptionnelle de leaders et de personnalités engagées dans tous les secteurs des sciences humaines et sociales et à exprimer leurs idées novatrices en participant activement aux événements organisés par la Fondation ou même en organisant les leurs, grâce au financement mis à leur disposition.

Des idées audacieuses

Les candidats sont évalués en fonction de leurs réalisations universitaires, selon les normes les plus élevées reconnues par les programmes de bourses les plus réputés au monde. Les futurs boursiers Trudeau doivent également démontrer des aptitudes à s’engager dans des échanges fructueux avec d’autres chercheurs ou boursiers et manifester un vif intérêt à prendre part au débat public. Les futurs boursiers doivent de plus être prêts à consacrer temps et énergie à collaborer avec des mentors, lauréats et boursiers Trudeau à des projets interdisciplinaires qui ne
sont pas nécessairement en lien avec leur recherche doctorale. Pour plus d’information, consulter l’Accord de financement des boursiers Trudeau.

En bref
  • 287 candidatures ont été examinées dans le cadre du concours de 2015
  • Les universités pouvaient soumettre à la Fondation leurs huit meilleurs dossiers
  • La présélection et les entrevues ont été effectuées par des comités externes
  • 16 boursiers ont été nommés en 2015
  • À ce jour, la Fondation a choisi et soutenu 187 boursiers
  • Depuis 2003, la Fondation a reçu 2218 candidatures
  • La bourse Trudeau peut atteindre 60 000 dollars par année (comprenant une indemnité de voyage de 20 000 dollars) pour trois ans

Les boursiers Trudeau, actifs dans la vie publique

Plusieurs boursiers se sont prononcés dans les médias sur des sujets d’actualité. Parmi eux, Jake Pyne (2014) a participé à une conférence de presse à l’Assemblée législative de l’Ontario en appui à un projet visant à encadrer le changement d’identité sexuelle des mineurs LGBTQ ; Lisa Kerr (2012) et Kyle Kirkup (2013) ont publié plusieurs textes d’opinion sur la détention en isolement dans les systèmes carcéraux canadiens et américains ; Tammara Soma (2014) a discuté des causes et conséquences du gaspillage alimentaire et a proposé des conseils aux auditeurs de CBC Radio One ; tandis que Michael Pal (2012) a signé un billet dans le Ottawa Citizen dans lequel il analyse une récente loi fédérale qui a pour effet de limiter le droit de vote des Canadiens vivant à l’étranger. Pour en savoir plus