17 Janvier 2019

Des points de vue uniques ont été exprimés sur les thèmes du leadership engagé et de l’excellence inclusive lors d’une séance des Forums du futur au Collège militaire royal (CMR) du Canada, séance à laquelle se sont également joints des participant.e.s de l’Université Queen’s et de groupes communautaires.

Daniel Last est professeur au CMR. Il a observé que les définitions de l'inclusion et de la diversité tendent à se concentrer sur un petit nombre de critères. 

« La diversité ne concerne pas seulement les différences visibles. Il s'agit de différentes façons de penser. »

Pour Last, l'inclusion d'un ensemble plus large d'opinions sur les options politiques et économiques conduit à une prise de décision plus éclairée.

Mara Shaw est la directrice exécutive de l'organisation à but non lucratif Loving Spoonful à Kingston. Elle a souligné que les personnes à faible revenu ne s’attendent pas toujours à ce que leurs points de vue soient pris en compte par les décideurs, ce qui est une perte pour la communauté.

« Ils n'ont aucunement l’impression que ce qu'ils et elles ont à dire pourrait être entendu. Pour les gens les plus chanceux, l’accent est mis sur la réussite. Pour beaucoup de personnes à faible revenu, il est plutôt mis sur la communauté. »

Lindsday Dercsak comptait parmi les participant.e.s du Collège militaire royal. Il a fait écho aux propos d'autres personnes présentes à la séance de discussions.

« On ne parle souvent pas de divisions de classe; c’est un morceau du casse-tête de l'inclusivité que l’on n’aborde pas ». 

Diverses idées ont été lancées par les participant.e.s au cours de la séance :

Pablo Cardona est un cadet de la marine du CMR. Selon lui, l'inclusion effective dans toute organisation amène de nouvelles façons de penser, ce qui favorise le succès, et le fait de ne pas rechercher l'excellence inclusive peut avoir de sérieuses conséquences.

« Beaucoup d’entreprises qui n’ont pas de culture d’inclusion échouent. Si elles récupèrent, elles vont souvent changer, ce qui suggère que l’on ne peut pas vraiment séparer l'innovation de l'inclusion. »

Pascale Fournier, présidente et chef de la direction de la Fondation, est revenue à l'un des thèmes fondamentaux des consultations des Forums du Futur : la façon dont nous évaluons l'excellence est trop étroite et entraîne l'exclusion de points de vue et de perspectives qui méritent d'être prises en compte.

Qui plus est, « lorsque nous parlons d’excellence inclusive, nous ne définissons pas toujours ce qu'est "l'excellence" », a-t-elle ajouté.