Lindsey Richardson

Boursiers
2009
Affiliation actuelle:
Professeure adjointe, Département de sociologie, Université de la Colombie-Britannique

Lindsey est professeure adjointe au Département de sociologie de l'Université de la Colombie-Britannique.

Lindsey Richardson est sociologue médicale. Sa recherche porte sur les déterminants et les répercussions de l’emploi, de la rémunération illégale et de la marginalisation socioéconomique chez les consommateurs de drogues qui vivent avec une infection à HIV ou sont à risque. Ses méthodes de recherche comprennent les études d’observation qualitatives, quantitatives ou mixtes, la mise en place et l’évaluation d’interventions structurées ainsi que l’étude de la participation des consommateurs de drogues illicites aux recherches médicales.

Lindsey Richardson est professeure adjointe au Département de sociologie de l'Université de la Colombie-Britannique, chercheuse scientifique au sein du British Columbia Centre for Excellence in HIV/AIDS et récipiendaire d'une bourse de la Michael Smith Foundation for Health Research (2014-2019). Auparavant, elle fut chercheuse postdoctorale auprès de l'Urban Health Research Initiative du B.C. Centre for Excellence in HIV/AIDS et de la Division du SIDA de la Faculté de médecine de l’Université de la Colombie-Britannique, où elle a obtenu une bourse de recherche postdoctorale des Instituts de recherche en santé du Canada. Dans l'exercice de ses fonctions, Lindsey a mené une recherche de méthodes combinées afin d'examiner comment les expositions sociales et structurelles conditionnent les schémas et expériences de consommation de drogues, de méfaits liés à la drogue et la santé des gens aux prises ou à risque de contracter le VIH. Son travail mettait l'accent sur le rôle de l'emploi, la génération de revenus et le statut socio-économique qui conditionnent une vulnérabilité aux drogues et au VIH, l'accès aux services sociaux et de santé et le fardeau de la maladie.

Lindsey est titulaire d'une maîtrise obtenue en 2008 et d'un doctorat en sociologie obtenu en 2012 au Nuffield College de l’Université d’Oxford. Elle a travaillé sur les politiques liées à l’usage de la drogue, en matière de santé publique pour la ville de Vancouver et au Cabinet du premier ministre, le très honorable Jean Chrétien.

Expérience à titre de boursière Trudeau

Pour Lindsey, son expérience à titre de boursière de la Fondation Trudeau est synonyme de prolongement, d'encouragement et d'enrichissement. Le soutien financier de la Fondation s'est traduit par le prolongement de son projet de doctorat original. Il lui a permis d'élargir sa formation, de lui procurer le temps et les ressources nécessaires afin de suivre des cours avancés en méthodologie.

Le thème récurrent de son engagement au sein de la communauté de la Fondation Trudeau a été l'encouragement de cette dernière à s'engager de façon audacieuse dans des questions de recherche et d'enjeux politiques urgents et importants. Dans ses efforts déployés à garder le rythme, Lindsey a inclus un programme de recherche appliquée dans ses plans de recherche à long terme dans l'espoir qu'après avoir travaillé à établir une base empirique pour changer notre façon de faire, cela contribue réellement à changer notre façon de faire les choses.

Sa participation aux activités de la Fondation a été ponctuée d'expériences et de liens enrichissants des plus précieux. Les nombreuses interactions et discussions engageantes et captivantes avec les boursiers, mentors et lauréats, en passant par des baignades matinales dans le fleuve Saint-Laurent, aux amitiés et aux collaborations continues, pour Lindsey, le cœur même de son expérience au sein de la Fondation porte sur les gens qui ont croisé sa route. Trois mots qualifient cette expérience : honneur, privilège et plaisir.