Jason Morris-Jung

Boursiers
2007
Mentor(s): 
Affiliation actuelle:
Institute of Southeast Asian Studies, Singapore
Région:

Jason est chercheur invité au Institute of Southeast Asian Studies à Singapore. 

Jason MorrisJung, boursier Trudeau 2007,  vit, travaille et étudie au Vietnam et en Asie du Sud-Est depuis près de vingt ans. Il est actuellement chercheur invité au Institute of Southeast Asian Studies (ISEAS), à Singapore, où il étudie les politiques sur l’extraction des ressources naturelles, les politiques litigieuses et culturelles liées à la nature. Avec Zhao Hong, son collègue del’ISEAS, il coordonne un projet de recherche sur les possibilités et les défis que soulèvent l’extraction des ressources par la Chine en Asie du Sud-Est. M. Morris-Jung a travaillé dans les domaines de la réduction de la pauvreté, du développement rural, de la conservation de la biodiversité et la gestion de la foresterie communautaire au Vietnam, en Indonésie, au Laos et au Cambodge.

Jason a récemment terminé son doctorat au Département des sciences environnementales, politique et gestion de l'Université de la Californie, à Berkeley. Bien qu'au départ, son travail consistait à étudier les mouvements environnementaux au Vietnam - endroit où il a passé la plupart de son temps ces dix dernières années -, son sujet a rapidement changé avec la controverse nationale au sujet des projets du gouvernement visant l'extraction, à une échelle sans précédent, du minerai de bauxite dans les hautes terres du centre du pays. Ses travaux m'ont amené à étudier comment la construction de la nature, de l'histoire et de la géographie est remaniée dans de nouvelles structures socioculturelles pour faire face aux défis constants liés à la formation de l'État et à la mondialisation, tout en créant de nouvelles possibilités d'engagement social et d'activisme politique au Vietnam. Avant ses études doctorales, il a obtenu un baccalauréat en études anglaises à l'Université de la Colombie-Britannique, il a enseigné l'anglais en Espagne, il a obtenu un baccalauréat et une maîtrise en travail social à l'Université McGill, il a fait du bénévolat et a travaillé au Vietnam et dans le sud-est asiatique dans le domaine de la conservation environnementale et du développement rural. Ces expériences ont été pour lui l'occasion de côtoyer certaines des populations les plus désavantagées et marginalisées du monde ; ces gens ont joué un rôle déterminant dans sa façon de voir la justice sociale, la participation citoyenne et la durabilité de l'environnement. Il a publié sur la problématique des schémas de relocalisation dans les aires de conservation protégées, sur les liens entre la conservation forestière et la réduction de la pauvreté et sur les possibilités de développement rural grâce aux produits forestiers autres que le bois d'œuvre.

Experience as a Trudeau Scholar

Faire partie de la Fondation Trudeau a donné un nouveau souffle à mes aspirations de chercheur vivement engagé non seulement dans le monde des idées, mais aussi celui des actions. J'ai vécu hors du Canada pendant de nombreuses années, et la Fondation m'a aidé à repenser le Canada non pas comme la nation immuable où je suis né, mais plutôt comme une nation qui est en constant processus de création. Ainsi, la Fondation m'a aidé à concevoir ma relation avec le Canada non seulement comme un système de droits auxquels j'accède en vertu de ma citoyenneté, mais comme une occasion de créer de nouveaux modèles sociaux fondés sur le respect de la justice, de l'inclusion, de la diversité et de la nature. De plus, le programme d'interaction publique de la Fondation m'a offert d'inestimables occasions de rencontrer des gens talentueux et inspirants qui en sont à diverses étapes de leur carrière. L'appui financier de la Fondation a facilité mon travail de recherche doctorale, a enrichi mon travail de terrain et a contribué à mon développement professionnel. J'ai aussi apprécié le fait de pouvoir visiter de nombreux endroits et rencontrer plusieurs personnes au Canada. En tant qu'ancien boursier Trudeau, je tiens à remercier la Fondation Trudeau pour avoir cru en moi. En retour de cet investissement, je souhaite contribuer par mon propre engagement à rendre le monde meilleur pour nous tous, pour nos enfants et pour les enfants de nos enfants.