David Ley

Ses travaux se concentrent sur la pauvreté des immigrants, leurs expériences en matière de logement et d'emploi et les organismes bénévoles pour immigrants.

David Ley est un géographe urbain qui possède une vaste expertise dans les domaines de l’habitation, de l’embourgeoisement, de l’immigration, de l’inégalité, des voisinages, de la ségrégation et de la justice sociale. Ses travaux de recherche actuels portent principalement sur l’incidence des bulles immobilières dans cinq villes carrefours (Vancouver, Sydney, Singapour, Hong Kong et Londres) et la polarisation sociospatiale dans les villes canadiennes depuis 1970.

Professeur à l'Université de la Colombie-Britannique depuis 1972, David Ley est titulaire de la chaire de recherche du Canada en géographie. Entre 1996 et 2003, il a été le directeur du Centre interdisciplinaire d'excellence de Vancouver pour la recherche sur l'immigration et l'intégration dans les métropoles (RIIM). Le RIIM a pour mandat d'étudier les besoins économiques et sociaux de la population immigrante du Canada ainsi que ses réalisations. Les recherches du professeur Ley portent sur la pauvreté des immigrants, leurs expériences en matière de logement et d'emploi, et les organismes bénévoles pour immigrants.

Le professeur Ley a obtenu un BA de l'Université d'Oxford et un doctorat de l'Université de l'État de la Pennsylvanie en 1972. Dans le cadre de sa thèse, il a mené une étude ethnographique dans un district afro-américain de Philadelphie. Il s'intéresse encore aujourd'hui aux quartiers du centre-ville et à leurs résidants. Parmi les autres sujets qui retiennent son attention, mentionnons l'embourgeoisement et la restructuration urbaine, la politique et la culture de consommation, les géographies sociales de l'immigration et les mouvements sociaux. Il a également consacré une partie importante de ses travaux à l'analyse de la ville canadienne «post-industrielle».

Membre de la Société royale du Canada depuis 1998, le professeur Ley a reçu des bourses de séjour de plusieurs universités étrangères, dont le Fellowship Christensen à l'Université d'Oxford. Il a par ailleurs été invité à titre de conférencier par 76 universités et collèges dans 17 pays. Le plus récent livre de Monsieur Ley, Millionaire Migrants: Trans-Pacific Lines, a été publié en 2010 par Blackwell-Wiley.