Bailey Gerrits

Boursiers
2015
Mentor(s): 
Programme d'étude:
Doctorat en science politique
Affiliation actuelle:
Université Queen’s
Région:

Bailey Gerrits (études politiques, Université Queen’s) examine la couverture médiatique sur la violence confugale et s'intéresse au portrait « non-canadien » que semblent en brosser les médias canadiens.

Vers la compréhension des reportages d'actualités canadiens sur la violence conjugale

Tous les six jours au Canada, une femme est tuée par son partenaire intime. Le traitement de la violence domestique par les médias demeure la principale source d'information pour le grand public. Deux questions s'imposent dans le cadre de cette recherche doctorale : 1) quels sont les tendances récentes en matière de reportages d'actualités sur la violence conjugale? et 2) comment les journaux et par le fait même les médias traitent de la violence domestique? Ce projet servira non seulement à combler des écarts scientifiques, mais également à se rapporter directement au travail d'élaboration de politiques et de défense des intérêts en ce qui concerne cet enjeu important.

Étudiante au doctorat en science politique à l'Université Queen's, elle examine de récents reportages d'actualités sur la violence conjugale au Canada et comment les cas sont présentés dans quatre villes de l'Ontario : Thunder Bay, Kingston, Ottawa et Toronto.

Elle est titulaire d'un baccalauréat ès arts (avec distinction) et d'une maîtrise ès arts, tous deux en sciences politiques de l'Université de l'Alberta. Elle a reçu la médaille Duncan Alexander MacGibbon en sciences politiques pour son excellence universitaire dans le cadre de son diplôme de premier cycle. Mme Gerrits a examiné comment les politiciens et politiciennes au Canada reçoivent différents reportages d'actualités (médiation fondée sur le sexe). Mme Gerrits a également effectué des recherches sur l'activisme, la violence fondée sur le sexe et les campagnes de sensibilisation contre la violence en Afrique du Sud et au Canada.

Elle est bénévole pour plusieurs organismes dont l'objectif est de mettre fin à la violence à caractère sexuel et à d'autres violations des droits de la personne. Elle a également été impliquée dans des projets de recherche visant à prévenir la violence sexuelle chez les jeunes et sur les campus universitaires, et plus récemment, elle s'est impliquée dans la planification d'un colloque sur la prévention de la violence sexuelle dans le milieu postsecondaire. Sa passion universitaire pour l'analyse des médias, combinée avec son leadership communautaire dans le domaine de la violence fondée sur le sexe, a profondément façonné sa vision des initiatives de prévention de la violence et des discours des droits de la personne. Cette passion a fortement motivé sa recherche doctorale.