Alexandra Mogyoros

Boursiers
2018
Programme d'étude:
Doctorat en droit
Affiliation actuelle:
Université d'Oxford
Région:

Alexandra Mogyoros (droit, Université d’Oxford) propose d’explorer comment les marques de commerce peuvent être utilisées pour donner des informations robustes et vérifiables aux consommateurs et construire un marché plus responsable et transparent.

PROJET DE DOCTORAT

Encourager un comportement responsable des entreprises par le biais d’un consumérisme éthique et du droit des marques

L’objectif principal de la recherche de doctorat d’Alexandra est de clarifier les aspects philosophiques et doctrinaux des marques de certification, soit une sorte de marque de commerce. Elle vise à créer un cadre pour les marques de certification afin d’aider les universitaires et les décideurs politiques à comprendre leur fonctionnement et pourquoi leur protection est justifiée.

Elle s’appuiera sur ce cadre pour concevoir une série d’orientations législatives et de directives générales dans le but d’informer de quelle façon les marques de certification doivent être réglementées. Elle proposera une réforme législative afin que les consommateurs puissent se fier aux marques de certification afin d’obtenir des renseignements solides et vérifiables sur le marché.

Par le biais de sa recherche de doctorat, elle espère contribuer à étendre le débat en matière de propriété intellectuelle afin d’y inclure, par exemple, la relation entre la propriété intellectuelle et les biens réels, l’interaction entre les marques de commerce et les marques ainsi que la nature des mécanismes de confiance entre les intervenants dans un marché.

Alexandra Mogyoros est avocate et boursière. Ses travaux de recherche sont guidés par sa passion à examiner comment le droit privé peut habiliter les gens à être des citoyens du monde responsables. Alexandra concentre sa recherche sur les questions soulevées au carrefour du droit de la propriété intellectuelle, de la technologie, de la justice sociale et du droit privé. Elle est actuellement étudiante au doctorat à l’Université d’Oxford à titre de lauréate d’une bourse de doctorat du Conseil de recherches en sciences humaines. Alexandra est titulaire d’un baccalauréat en droit civil (B.C.L.) de l’Université d’Oxford, d’un baccalauréat en jurisprudence (J.D.) de l’Université d’Ottawa et d’un baccalauréat ès arts et sciences (B.A. Sc.) de l’Université de Guelph.

Elle a effectué des recherches auprès de nombreux établissements dans le monde, notamment à l’Université de Toronto, l’Université d’Ottawa, l’Université d’Édimbourg et l’Université de Cape Town. Ses travaux ont été publiés dans plusieurs importantes revues juridiques et interdisciplinaires à comité de lecture ainsi que sur des blogues et dans des bulletins. Alexandra a présenté ses travaux de recherche au cours de nombreuses conférences auprès du grand public, d’universitaires et de responsables politiques. 

Ses travaux de recherche s’appuient sur son appréciation du fonctionnement de la loi dans la pratique. En 2016‑2017, Alexandra a été auxiliaire juridique auprès des juges Thomas Cromwell et Malcolm Rowe à la Cour suprême du Canada. Elle a également collaboré à des recherches et à des litiges d’intérêt public; elle a acquis de l’expérience en matière de recours collectifs et auprès d’organismes comme Bet Tzedek Legal Services et Oxford Pro Bono Publico.

  • 21 Juin 2018
    La Fondation Pierre Elliott Trudeau annonce les récipiendaires de ses bourses doctorales 2018 Trois étudiant.e.s francophones en sciences humaines et sociales reçoivent l’appui de la Fondation.