Notre éponyme

Le Très honorable Pierre Elliott Trudeau

Le très honorable Pierre Elliott Trudeau, né Joseph Philippe Pierre Yves Elliott Trudeau, (Montréal, 18 octobre 1919 – Montréal, 28 septembre 2000) fut premier ministre du Canada à deux reprises : du 20 avril 1968 au 3 juin 1979, puis du 3 mars 1980 au 30 juin 1984.

Leader charismatique et flamboyant, il laissa une empreinte indélébile sur la société et la politique canadienne. Au-delà de l'engouement qu'il déchaîna au pays et sur la scène internationale, il se définissait comme un intellectuel rigoureux qui cherchait toujours à mettre la raison devant la passion.

Il estimait que rien ne cultivait mieux l’esprit qu’un engagement ferme à l’égard de la vie. Universitaire à Montréal, Boston, Paris et Londres, adepte du plein air et « enfant de la nature », de même qu’observateur, journaliste et militant, il était d'abord un étudiant du monde.

Que ce soit à l'issue d'une longue et difficile journée à pagayer ou d’une chaude lutte partisane, il appliquait apprentissage et raisonnement à toute situation et s’interrogeait systématiquement sur la manière dont chaque expérience pouvait être assimilée à l'aide de la raison. Parallèlement, il faisait preuve d'un réel esprit d'indépendance dans ses analyses et d’audace au moment de publier et de diffuser le fruit de ses réflexions.

Il vouait son engagement le plus profond à la liberté – liberté de l’esprit et liberté de l’individu – et il se dressait contre les forces politiques et économiques de son temps qui maintenaient les hommes et les femmes dans un état de servitude.

Son but était de cultiver une citoyenneté engagée, curieuse et informée. Il a cherché à promouvoir l’identité canadienne par l’éducation, par des débats engagés et par une prise de conscience de soi-même. Il croyait qu’un Canada mature et sûr de lui pouvait apporter une contribution exceptionnelle au monde entier.

Pour en savoir plus au sujet de Pierre Elliott Trudeau :