Timothy Caulfield

Lauréats
2013
Affiliation actuelle:
Université de l'Alberta
Région:

Communicateur hors pair, il déboulonne les mythes et les idées reçues quant aux innovations dans le secteur de la santé – de la recherche sur les cellules souches, en passant par les régimes alimentaires et la médecine alternative – pour le bénéfice du public et des décideurs. 

Comment vous décririez-vous?

J’ai vraiment l’impression d’avoir gagné la loterie en entrant dans cette carrière fantastiquement stimulante et gratifiante. Je me considère très chanceux. Je suis fou de sciences, un passionné des données et un hyper-rationaliste interdisciplinaire qui aime intégrer plusieurs points de vue pour élaborer des politiques scientifiques ou de santé dont bénéficieront tous les Canadiens et les Canadiennes. J’adore faire participer le grand public à des débats sur des sujets controversés en matière de santé et de science. 

Quel est l’impact de votre travail sur la scène publique? Comment affecte-t-il la vie des Canadiens et des Canadiennes?

J’espère que mon travail aide à éclairer l’élaboration de politiques scientifiques et de santé au Canada. Nous vivons une période où les données abondent, mais souvent elles sont sous-utilisées ou mal employées tant par le grand public que par les responsables de politiques. Une grande partie de notre travail consiste à rectifier la désinformation et à étudier la nature et l’étendue des préoccupations sociales face aux technologies de la santé (recherche sur les cellules souches, clonage, tests génétiques, etc.) et aux services de santé (médecines complémentaires et alternatives, transplantations, etc.). Un autre aspect de ma recherche a trait à l’exploration des principes juridiques et éthiques dans le contexte de la recherche et de la prestation des services de santé. Mon objectif est de clarifier les droits et les intérêts de toutes les parties concernées, notamment les chercheurs, les patients, le grand public et les fournisseurs de services de santé. 

Présentez-nous en deux mots une de vos découvertes les plus intéressantes.

J’ai eu la chance de travailler avec plusieurs équipes interdisciplinaires extraordinaires. Ensemble, nous avons employé une vaste gamme de méthodes pour explorer, entre autres, l’impact du brevetage des gènes sur les services de santé et sur la recherche, la façon dont la presse présente les technologies émergentes (et l’impact de cette présentation sur l’élaboration de politiques), les enjeux associés au tourisme médical, etc. Nous avons aussi accompli beaucoup de choses pour répondre aux controverses éthiques liées aux technologies émergentes, notamment en aidant à élaborer des directives (nationales et internationales) pour la recherche sur les cellules souches, le clonage et le génome. Tout ce travail a été cité devant les tribunaux, dans des documents politiques, des codes déontologiques, etc. Je suis aussi très fier du travail que j’ai accompli avec mon frère, Sean Caulfield, pour réunir le milieu de la science et celui des arts afin de cerner des enjeux scientifiques controversés d’une façon unique et participative.

Comment le prix Trudeau vous aidera-t-il à poursuivre votre travail?

Le prix Trudeau me donne l’occasion rêvée de réunir des responsables de politiques et des chercheurs de renommée internationale (y compris des lauréats et des boursiers) pour traiter d’importants enjeux politiques en matière de santé et de science. Je souhaite particulièrement repérer des enjeux scientifiques ou de santé pour lesquels nous pourrions utiliser les fonds de données existants afin d’améliorer les politiques et la santé publique.

Timothy Caulfield est titulaire de la Chaire de recherche du Canada en droit et en politique de la santé et professeur à la Faculté de droit et à l’École de santé publique de l’Université de l’Alberta. Il a été directeur de recherche de la Health Law Institute de l’Université de l’Alberta de 1993 à 2011 et est maintenant responsable du Health Law and Science Policy Group (HeaLS) de la Faculté de droit. Au cours des dernières années, il a participé à divers projets de recherches interdisciplinaires qui lui ont permis de publier plus de 250 articles et chapitres de livres. Il est chercheur émérite en santé de l’Alberta Heritage Foundation for Medical Research et chercheur principal pour plusieurs projets de recherche interdisciplinaire d’envergure traitant de questions éthiques, juridiques ou de politiques de santé liées, notamment, à la recherche sur les cellules souches, la génétique, la sécurité des patients, la prévention des maladies chroniques, les politiques contre l’obésité, la commercialisation de la recherche, la médecine douce et complémentaire et l’accès aux soins de santé. Le professeur Caulfield siège et a siégé à de nombreux comités nationaux et internationaux sur la politique et l’éthique de la recherche, y compris le Comité consultatif canadien de la biotechnologie, le Comité consultatif scientifique de Génome Canada, le comité en politique publique et en éthique de l’International Society for Stem Cell Research et le Groupe fédéral en éthique de la recherche. Il est membre de la Société royale du Canada et de l’Académie canadienne des sciences de la santé. Il écrit régulièrement des articles pour les médias destinés au grand public sur différentes questions de politiques de la santé et des sciences, et est l’auteur de The Cure for Everything: Untangling the Twisted Messages about Health, Fitness and Happiness (Penguin 2012)

  • 2 Juin 2017
    Le gala des Prix d’excellence en publication numérique s’est déroulé à Toronto le 1er juin 2017. Le lauréat 2013 Tim Caulfield a remporté un prix dans la catégorie « Meilleur blogue ou meilleure chronique publiée exclusivement en ligne ». Cette nomination met en évidence sa chronique The Cure, sur le site Policy Options/Options politiques qui traite des mythes populaires sur la santé.
  • 8 Mai 2017
    On a récemment annoncé les finalistes des Prix d’excellence en publication numérique 2017, qui soulignent l’excellence en matière de contenu et de création dans les publications numériques canadiennes. Le lauréat 2013 Tim Caulfield a été nommé finaliste dans la catégorie « Meilleur blogue ou meilleure chronique publiée exclusivement en ligne ». Cette nomination met en évidence sa chronique The Cure, sur le site Policy Options qui traite des mythes populaires sur la santé.
  • 10 Mai 2016
    Le professeur Timothy Caulfield, lauréat Trudeau 2013, est le récipiendaire du Prix du livre 2015 de l’Association canadienne des rédacteurs scientifiques (ACRS).