Sujit Choudhry

Il souhaite mettre à contribution l’expérience du Canada dans la résolution pacifique des conflits au profit des sociétés dévastées par des guerres civiles.

Sujit Choudhry est doyen de l'École de droit à l'Université de la Californie (Berkeley) et professeur titulaire de la chaire Cecelia Goetz à la Faculté de droit de la New York University. Il a obtenu des diplômes en droit des universités d'Oxford, de Toronto et Harvard. Il a reçu la bourse Rhodes et a servi à titre d'auxiliaire juridique auprès du juge en chef de la Cour suprême du Canada, Antonio Lamer. M. Choudhry est l'un des principaux experts constitutionnels au Canada et est une sommité en matière de droit constitutionnel comparé. Il a publié plus de soixante articles, rapports et chapitres de livres. M. Choudhry est l'éditeur de Constitutional Design for Divided Societies: Integration or Accommodation (Oxford University Press), The Migration of Constitutional Ideas (Cambridge University Press) et Dilemmas of Solidarity: Rethinking Redistribution in the Canadian Federation (University of Toronto Press). Il fait partie des comités de rédaction pour les revues International Journal of Constitutional Law et Constitutional Court Review en plus d'être membre du comité consultatif pour la série Cambridge Studies in Constitutional Law. M. Choudhry s'implique beaucoup dans le domaine des politiques publiques. Il a été consultant pour la Commission sur l'avenir des soins de santé au Canada (Commission Romanow), pour le comité consultatif national sur le SRAS et la santé publique (Comité Naylor), pour le Programme des Nations Unies pour le développement et pour l'Institut de la Banque mondiale. Il a agi en tant qu'expert constitutionnel pour des missions à l'étranger, notamment au Sri Lanka (pour le Forum des fédérations) et au Népal (pour l'Association du Barreau canadien). M. Choudhry a siégé au comité consultatif pour le Secrétariat du renouveau démocratique de l'Ontario et a été consultant auprès de l'Assemblée des citoyens de l'Ontario pour la réforme électorale. Il a été membre du comité consultatif pour la gouvernance de Toronto, qui a proposé d'importantes réformes structurelles au gouvernement municipal. Il a également été conseiller juridique dans l'affaire Charkaoui (certificats de sécurité) et dans les affaires Khadr 1 et Khadr 2 (détenu à Guantanamo).

Publications internes