Scott Naysmith

Boursiers
2010
Mentor(s): 
Programme d'étude:
Doctorat en politique sociale
Affiliation actuelle:
London School of Economics and Political Science
Région:

Scott examine les réactions des aviculteurs en Indonésie face aux interventions du gouvernement pour endiguer la grippe aviaire.

Examen des perceptions, des priorités et des moyens de subsistance : ethnographie de la grippe aviaire dans deux communautés indonésiennes

Dans le cadre de sa recherche doctorale, M. Naysmith souhaite mieux comprendre l’expérience des populations locales et leurs modes d’interaction avec les programmes mondiaux et nationaux qui visent à confiner la propagation et l’impact de la grippe aviaire. Cette étude qualitative porte sur deux communautés indonésiennes. Ses principaux informateurs sont les petits éleveurs et ceux qui travaillent dans le commerce de la volaille. Certains de ces informateurs, visés par les mesures de confinement telles que l’abattage généralisé, éprouvent des difficultés financières, vivent une insécurité alimentaire et se sentent socialement stigmatisés. Par conséquent, certaines communautés ou personnes se retirent des mesures de confinement et y résistent de façon active. Si les travailleurs de la volaille refusent de participer aux interventions limitant la propagation et l’impact de la grippe aviaire, les risques de pandémie sont encore plus élevés. Par sa recherche, M. Naysmith tente de déterminer les mesures incitatives (ou de dissuasion) qui permettent aux populations visées de participer aux programmes de contrôle. Sa recherche vise également à assurer que le contrôle efficace de la maladie s’accompagne de mesures de protection des moyens de subsistance sociale et économique.

Scott Naysmith a obtenu son baccalauréat en histoire de l'Université de Victoria en 2004, puis sa maîtrise en politique mondiale de la London School of Economics and Political Science en 2007. Après avoir terminé sa maîtrise, M. Naysmith a été choisi pour l'obtention d'une bourse de séjour d’un an dans le cadre d’une collaboration entre la London School of Economics et la Health Economics and HIV/AIDS Research Division (HEARD) (division de la recherche sur le VIH/sida et l’économie de la santé) à Durban, en Afrique du Sud. Il y a mené des projets de recherche sur les impacts sociaux et économiques du VIH/sida en Afrique australe. M. Naysmith a présenté ses résultats à la Conférence internationale sur le sida à Mexico, en août 2008, et à la Conférence internationale sur le sida et les infections transmissibles sexuellement en Afrique, à Dakar, au Sénégal, en décembre 2008.

Avant de commencer son doctorat, M. Naysmith a été coresponsable de la conception d'un projet de recherche qualitative afin de comprendre l'expérience des femmes camionneuses en Afrique du Sud. Il s'agit d'une industrie dominée par les hommes et touchée par le VIH de manière disproportionnée. Les résultats de cette étude qualitative ont été largement publiés et ont inspiré un photographe et un cinéaste à créer un documentaire sur la vie de quelques-unes de ces camionneuses.

M. Naysmith a publié dans des revues scientifiques et pour le grand public, notamment sur les liens entre l'insécurité alimentaire et le VIH/sida, sur la participation des groupes marginalisés dans le cadre de programmes de confinement de maladies et sur les maladies infectieuses émergentes.

En septembre 2008, M. Naysmith a entrepris des études doctorales au Département de politique sociale de la London School of Economics. En plus de bénéficier du soutien de la Fondation Trudeau, sa recherche doctorale est appuyée par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH) et l'University of London. Sa recherche porte sur la perception des communautés envers la grippe aviaire en Indonésie. Elle est principalement axée sur les personnes qui travaillent au niveau de l'interface animal-homme dans les marchés de volailles vivantes. Cette étude qualitative répartie sur plusieurs emplacements vise à comprendre les défis et les occasions qui existent à contenir la grippe aviaire dans des environnements épidémiologiquement à risque.

En 2009, M. Naysmith a collaboré à la création et a enseigné le cours « HIV/AIDS: Human Responses and the Politics of Aid » (VIH/sida : réponses humaines et politiques du sida) à l’Université de Victoria. Plus récemment, il a travaillé auprès de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) afin de développer des réponses politiques envers l'éclosion de la grippe aviaire H7N9 en Chine.