Rosemary Sullivan

Lauréats
2008
Affiliation actuelle:
Professor Emeritus, University of Toronto
Région:

Écrivaine primée, biographe, journaliste et activiste, elle est une spécialiste des oeuvres créatives non-fictives et des biographies.

Rosemary Sullivan est une écrivaine et biographe connue dans le monde entier et auteure de quatorze livres. Son dernier livre, Stalin's Daughter: The Extraordinary and Tumultuous Life of Svetlana Alliluyeva, a été vendu dans dix-huit pays et a été universellement acclamé. Ses publications précédentes incluent Villa Air-Bel: World War II, Escape et House in Marseille, un livre qui porte sur Varian Fry et les efforts couronnés de succès de son American Emergency Rescue Committee, qui aidait les réfugiés à échapper au régime de Vichy en France en 1941-42. Ses autres livres incluent Labyrinth of Desire: Women, Passion, et Romantic Obsession, ainsi que des biographies d’Elizabeth Smart, Gwendolyn MacEwen et Margaret Atwood

Rosemary Sullivan, écrivaine et journaliste, est professeure émérite à l'Université de Toronto. Auparavant, elle était titulaire de la Chaire de recherche du Canada en études de la littérature non romanesque et biographique, où elle dirigeait le programme de maîtrise en études anglaises (création littéraire). Elle a également enseigné dans des universités en France, en Inde et au Canada.
Son plus récent livre, Villa Air-Bel: World War II, Escape and a House in Marseille (HarperCollins) a remporté le prix du livre Canadian Jewish pour la catégorie essais. Le livre a été publié au Canada, aux États-Unis, en Angleterre, en Espagne, au Brézil et en République tchèque et sera publié sous peu en Italie. Madame Sullivan a écrit douze livres, dont Cuba: Grace Under Pressure avec les photographies de Malcolm David Batty (2003); Labyrinth of Desire: Women, Passion, and Romantic Obsession (2001) publié au Canada, aux États-Unis, en Angleterre, en Espagne et en Amérique latine; ainsi que The Red Shoes: Margaret Atwood Starting Out (1998), qui fut un grand succès de librairie. Sa biographie Shadow Maker: The Life of Gwendolyn MacEwen (1995) a gagné le prix du gouverneur général dans la catégorie études et essais, le prix littéraire (essai) de la Canadian Authors Association, la médaille pour une biographie canadienne décernée par l'Université de la Colombie-Britannique, le prix littéraire de la ville de Toronto et elle était en lice pour le prix Trillium. Ce livre était à la base du documentaire primé de Brenda Longfellow, Shadow Maker (1998). La première biographie de Mme Sullivan, By Heart: Elizabeth Smart/A Life (1991), était présélectionné pour le Prix du gouverneur général dans la catégorie études et essais. Son premier recueil de poèmes The Space a Name Makes (1986) a gagné le prix Gerald Lampert Memorial. En 2001, la maison d'édition Black Moss Press a publié Memory-Making: The Selected Essays of Rosemary Sullivan qui contient des essais publiés dans des revues canadiennes et étrangères.
Ses articles pour les journaux lui ont permis de remporter la médaille d'argent du National Magazine et le premier prix du récit de voyage remis par le Western Journalism. Mme Sullivan est récipiendaire de la bourse Guggenheim, lauréate de la Fondation Pierre Elliott Trudeau ainsi que lauréate Killam. Elle a également reçu la médaille Lorne Pierce de la Société royale du Canada en reconnaissance de ses contributions à la littérature et la culture canadiennes. Montréalaise de naissance, Rosemary Sullivan a obtenu un baccalauréat de l'Université McGill, une maîtrise de l'Université du Connecticut et un doctorat de l'Université de Sussex.