Raymond A. Speaker

Ancien leader parlementaire et critique en matière de finances du Parti réformiste du Canada, il fut également ministre du gouvernement de l’Alberta.

Raymond A. Speaker est né en 1935 à Enchant, en Alberta. Il a fait ses études à l’Université d’Alberta qui lui a décerné un baccalauréat en éducation en 1962. Il est propriétaire et gestionnaire d’une ferme à Enchant en Alberta. Il a été professeur à la Taber School Division de 1954 à 1959 et de 1962 à 1964.

Monsieur Speaker a commencé sa carrière politique en 1963 à l’âge de 27 ans. Il fut élu à l’Assemblée législative d’Alberta, siège qu’il a remporté à huit élections consécutives. Au cours de sa députation, il fait office de chef de l’opposition officielle et occupe plusieurs portefeuilles ministériels dans deux gouvernements différents. Plus tard, en novembre 1984, il est élu leader du Representative Party d’Alberta.

Raymond Speaker est élu à la Chambre des communes en 1993 et siège pendant quatre ans à titre de député de la circonscription de Lethbridge, en Alberta. En juillet 1994, il est nommé porte-parole du Parti réformiste du Canada pour les finances et, un an plus tard, il devient le leader parlementaire du Parti.

Il a siégé à plusieurs comités parlementaires : Procédure et affaires de la Chambre, Finances, Défense nationale et Anciens combattants. Les portefeuilles qui lui ont été confiés en Alberta sont ceux de ministre sans portefeuille (1967), ministre des Affaires municipales et de l’Habitation (1989), ministre de la Santé et du Développement social (1968), ministre du Personnel (1968) et président du Human Resources Development Authority (1969).

Raymond A. Speaker a été nommé officier de l’Ordre du Canada en 2001. Il a été reçu Membre du Conseil privé de la Reine pour le Canada en 1999 et l’Université de Lethbridge lui a décerné un doctorat honorifique en droit en 2003. En 2005, on lui a remis la médaille Alberta Centennial en reconnaissance de son service à la fonction publique. Le ministre de la Défense l’a nommé lieutenant-colonel honoraire du 746e Escadron des communications, à Calgary en 2007.

En septembre 2004, M. Speaker a été nommée pour un nouveau mandat comme Membre du Comité de surveillance des activités de renseignement de sécurité (CSARS) qui exerce de l’extérieur, au nom du Parlement et du public canadien, une surveillance sur le Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS). Le CSARS enquête en outre sur les plaintes qu’il reçoit au sujet du SCRS et il examine les rapports que lui présentent les ministres à l’égard de la sécurité nationale du Canada.