Raymond Chrétien

Mentors
2006
Boursiers:
Région:

Ancien ambassadeur du Canada à Washington, il est conseiller stratégique chez Fasken, Martineau, DuMoulin.

C'est le Séminaire annuel de l'Entraide universitaire mondiale, qui se tenait à l'été 1965 en Algérie et pour lequel il avait été choisi comme représentant de l'Université Laval en compagnie de deux autres collègues, qui a donné le goût de l'international à Raymond Chrétien alors qu'il était encore étudiant.

Ayant passé avec succès les examens du Barreau du Québec l'année suivante, il entre ainsi, à partir de 1966, au Bureau des affaires juridiques du ministère des Affaires extérieures, puis au Bureau du Conseil privé, au Conseil du Trésor et à l'Agence canadienne de développement international. À l'étranger, il va travailler à la Mission permanente du Canada auprès des Nations Unies et aux ambassades du Canada à Beyrouth et Paris. «  J'ai commencé au plus bas de l'échelle et j'ai gravi tous les échelons » dit M. Chrétien qui, en 1978, est nommé ambassadeur - il s'agit alors du plus jeune ambassadeur de l'histoire diplomatique canadienne - au Zaïre, avec accréditation auprès du Rwanda, du Burundi et de la République du Congo. Il a été par la suite ambassadeur du Canada auprès du Mexique et du Guatemala, puis en Belgique et au Luxembourg, avant d'être nommé, en 1994, au poste le plus prestigieux de la diplomatie canadienne, celui d'ambassadeur à Washington, qu'il occupera jusqu'en 2000. Une nomination au poste d'ambassadeur du Canada en France, qui est peut-être le pays étranger qui a le plus séduit M. Chrétien par sa beauté et sa richesse culturelle, marque la fin de sa carrière diplomatique exceptionnelle.

Raymond Chrétien a été admis à l'Ordre national du Léopard, au Zaïre en 1981, nommé officier de l'Ordre de l'Aigle Aztèeque, au Mexique en 1989, fait commandeur de la Légion d'Honneur française en 2003 et nommé Officier de l'Ordre du Canada en 2010.

M. Chrétien est actuellement conseiller stratégique chez Fasken, Martineau, DuMoulin, l'un des plus importants cabinets d'avocats au pays, il est aussi membre honoraire du conseil d'administration du Centre d'études et de recherches internationales de l'Université de Montréal (CERIUM). Il est un officier de l'Ordre du Canada et a été nommé à l'Ordre National du Léopard (Congo) et à l'Ordre de l'Aigle Aztec (Méxique).