Nola-Kate Seymoar

Présidente-directrice générale du Centre international pour le développement durable des villes, elle est une chef de file dans les questions urbaines, environnementales et de durabilité.

Nola-Kate Seymoar a été présidente-directrice générale du Centre international pour le développement durable des villes (International Centre for Sustainable Cities, ICSC) pendant onze ans. Elle est également la fondatrice de Sustainable Cities : PLUS Network, un réseau d'apprentissage réunissant plus de 30 villes, communautés et régions intéressées par la planification intégrée à long terme. Sous son leadership, les projets de démonstration du Centre ont acquis une reconnaissance internationale en matière d'urbanisme, de gestion des déchets solides, d'écologisation des villes, d'efficacité énergétique des édifices et de sécurité alimentaire. Formée en psychologie sociale, Madame Seymoar donne des conférences sur le changement comportemental, c'est-à-dire le chaînon manquant qui permettrait de faire face aux enjeux tels que le changement climatique.

Avant de devenir présidente-directrice générale du Centre, elle était conseillère principale et adjointe du président de l'Institut international du développement durable, à Winnipeg, au Canada. Au début des années 1990, elle était à la tête d'un programme de prix communautaires soulignant le cinquantième anniversaire des Nations Unies. Elle était également directrice exécutive d'ECO-ED (Congrès mondial sur l'éducation et la communication en environnement et en développement), qui donnait suite au Sommet de la Terre. Entre 1986 et 1991, Madame Seymoar était cadre au gouvernement fédéral où elle a occupé divers postes : directrice générale des projets spéciaux à Environnement Canada, conseillère spéciale auprès du président de l'Institut de l'amiante et directrice exécutive de la Commission d'enquête sur l'assurance-chômage.

Elle siège à de nombreux conseils et comités. Elle est présidente du Arbutus Lands Advisory Panel à Vancouver, membre du conseil consultatif de la Faculté des systèmes alimentaires et terriens (Université de la Colombie-Britannique) et membre du conseil consultatif pour le programme d'urbanisme de l'Université Simon Fraser. Elle siège aux conseils de la Fondation pour les enfants et les jeunes de l'Arctique, de la Fondation des mines terrestres du Canada et de Global Urban Development (anciennement, l'Institut Prague). En plus de ses activités de conférencière, Madame Seymoar est auteure et éditrice de nombreux ouvrages sur le développement communautaire et durable. Elle a enseigné dans diverses universités nord-américaines. Elle a été décorée de la Médaille du jubilé de la reine Élisabeth II en 2002. Elle faisait partie du comité consultatif national et des groupes de travail pour le Forum urbain mondial de 2006, à Vancouver. Elle était également membre du comité directeur mixte pour le Forum mondial sur la paix. Elle a fondé et présidé les déjeuners mensuels pour les communautés durables, organisés en préparation du Forum. Les autres conseils auxquels elle a siégé comprennent, notamment, le conseil consultatif auprès du ministre des Affaires étrangères (de 1996 à 2000), le comité canadien du Fonds de développement des Nations Unies pour la femme (UNIFEM), le Fonds canadien pour la paix, la Fondation de prévention des blessures Smartrisk et plusieurs conseils consultatifs auprès de l'Organisation des États américains (sur la participation publique) et de l'Université Royal Roads (en études sur la paix et les conflits).

Elle détient une maîtrise en développement communautaire et un doctorat en psychologie sociale.