Monique Bégin

Elle a été ministre fédérale de la Santé et est professeure émérite à l'Université d'Ottawa. Elle a reçu 15 doctorats honorifiques pour sa contribution aux droits de la personne et aux politiques publiques.

D'abord enseignante, Monique Bégin a obtenu une maîtrise en sociologie à l'Université de Montréal et fait des études doctorales à la Sorbonne (1961-1963), avant de travailler en sciences sociales appliquées dans le secteur privé à Montréal. De 1967 à 1970, elle est Secrétaire générale de la Commission royale d'enquête sur la Situation de la femme au Canada.

Première Québécoise élue à la Chambre des communes (1972), Secrétaire parlementaire du Ministre des Affaires étrangères (1975-1976), Ministre du Revenu (1976-1977), puis Ministre de la Santé nationale et du Bien-être social (1977-1984), l'honorable Monique Bégin est ensuite passée au monde universitaire.

Successivement première titulaire de la Chaire conjointe en Études des femmes Université d'Ottawa-Carleton University (1986-1990), Doyenne de la Faculté des Sciences de la santé à l'Université d'Ottawa (1990-1997) et maintenant Professeure invitée à l'École de gestion Telfer, elle a aussi présidé la Commission d'enquête sur l'Éducation en Ontario.

Membre de la Société royale du Canada, elle a reçu 15 doctorats honorifiques pour sa contribution aux droits de la personne et aux politiques publiques. Elle est nommé au Conseil privé de la reine en 1976 et devint Officier de l'Ordre du Canada en 1998. De 2005 à la publication du rapport et des recommandations en août 2008, elle a été membre de la Commission sur les Déterminants sociaux de la santé de l'OMS. En 2008, elle était élue Distinguished Fellow de l'Académie canadienne des sciences de la santé et se voyait décernée par l'Alliance pour la prévention des maladies chroniques au Canada (APMCC) une reconnaissance de sa carrière en santé.