Michael Pal

Boursiers
2012
Affiliation actuelle:
Professeur adjoint, Faculté de droit, Université d'Ottawa
Région:

Michael est professeur adjoint à la Faculté de droit de l'Université d'Ottawa.

Michael Pal est un boursier Trudeau 2012 et professeur adjoint à la Faculté de Common Law de l’Université d’Ottawa, où il se spécialise dans le droit de la démocratie, le droit électoral, le droit constitutionnel et le droit administratif. M. Pal étudie la manière dont les lois et les politiques s’entrecoupent, incluant le financement de campagne, les limites des circonscriptions, le financement des partis politiques, les discours politiques, les résultats d’élection contestés, la suppression des électeurs, le droit de vote et les organismes d’administration électorale. Il est membre du Mowat Centre for Public Policy in the School of Public Policy and Governance de l’Université de Toronto.

Projet de recherche

Changer les règles du jeu électoral : la manipulation partisane du droit de la démocratie

La thèse de M. Pal est une étude comparée du droit de la démocratie qui vise à illustrer comment assurer un processus démocratique équitable. Les représentants élus ont accès à des mesures incitatives qui leur permettent de manipuler les règles du jeu électoral à des fins partisanes, qu'il s'agisse du financement électoral, des frontières électorales, du financement des partis et des droits de vote. Sa recherche vise à démontrer qu'un problème central du droit de la démocratie est le suivant: les représentants élus utilisent le pouvoir de l'état pour amoindrir leurs obligations de rendre compte. Sa thèse examine comment les tribunaux, les commissions de délimitation des circonscriptions électorales et les commissions sur les élections, dont Élections Canada, peuvent garantir un processus démocratique équitable. Son projet de doctorat compare les différentes approches juridiques de la supervision du droit de la démocratie au Canada, aux États-Unis, en Inde, au Royaume-Uni et en Australie. Sa recherche puise à même les domaines d'études du droit et de la science politique et porte principalement sur les structures constitutionnelles qui habilitent un processus législatif partisan. Son projet de doctorat offre une nouvelle interprétation de la jurisprudence du droit de la démocratie et développe des doctrines judiciaires qui promeuvent, dans leur application, un processus démocratique équitable.

Michael Pal a récemment obtenu un doctorat à la Faculté de droit de l'Université de Toronto. Il était boursier d'études supérieures du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH) et chargé de cours au programme de recherche et de rédaction juridiques. Depuis le mois d'août 2014, il est professeur adjoint à la Faculté de droit de l'Université d'Ottawa.

Natif de Moncton, au Nouveau-Brunswick, M. Pal détient un baccalauréat en science politique de l'Université Queen's, une maîtrise en science politique de l'Université de Toronto et des diplômes en droit de l'Université de Toronto (J.D.) et de l'Université de New York (LL.M-théorie du droit). Membre du Barreau de l'Ontario, il a fait sa cléricature à la Cour d'appel de l'Ontario et a travaillé dans un cabinet d'avocats national à Toronto.
 
Son domaine de recherche principal est le droit comparé de la démocratie, dont les frontières électorales, le financement électoral, le discours politique, le financement des partis, la gestion des élections et le droit de vote. Il a récemment été invité à comparaître comme témoin expert devant les comités de la Chambre des communes et du Sénat qui examinaient la Loi sur la représentation équitable dont l'objectif était l'ajout de sièges à la Chambre des communes. Il a également travaillé pour Élections Canada, notamment avec  la Commission de délimitation des circonscriptions électorales fédérales de 2012 dont la responsabilité était de dresser la nouvelle carte des frontières électorales.
   
Les articles de M. Pal ont été publiés, entre autres, dans la Revue de droit de McGill, le cahier de recherche Choix de l'IRPP et la University of Toronto Faculty of Law Review. Il a également publié, en collaboration, un rapport de recherche pour le Mowat Centre Employment Insurance Task Force, entre autres.  Il a été membre du conseil d'administration de la clinique d'aide juridique South Asian de l'Ontario, président de la Students' Law Society de l'Université de Toronto et rédacteur principal de la University of Toronto Faculty of Law Review. Il a également travaillé en tant que conseiller en politiques aux niveaux provincial et fédéral.

  • 2 Mai 2018
    Pour la neuvième année consécutive, le Top 25 des Avocats les plus influents du magazine Canadian Lawyer récompensera les personnes qui influencent les lois, le système de justice et la profession juridique au Canada et à l'étranger aujourd'hui. Des membres de la communauté de la Fondation Pierre Elliott Trudeau ont été nominés dans quatre des cinq catégories.