Magaly Brodeur

Boursiers
2009
Mentor(s): 
Programme d'étude:
Doctorat en sciences humaines appliquées
Affiliation actuelle:
Université de Montréal
Région:

Magaly s'intéresse à l'impact des controverses scientifiques sur les politiques publiques concernant les jeux de hasard et d'argent au Québec.

Construction des problèmes publics, responsabilité sociale et gouvernance des produits définis comme étant à risque pour la santé : le cas des jeux de hasard et d'argent au Québec

Dans le cadre de sa thèse de doctorat, Magaly Brodeur étudiera l'impact des controverses scientifiques sur les politiques publiques concernant les jeux de hasard et d'argent au Québec. En appréhendant l'action publique à travers le prisme de la construction des problèmes publics, Magaly croit qu'il lui sera possible de mettre en relief certains enjeux qui sont parfois impossibles à déceler à l'aide des modes d'analyse traditionnels. En retraçant le processus de construction de l'action publique ainsi qu'en mettant en relief les impacts des controverses scientifiques, Magaly croit qu'elle pourra comprendre et expliquer l'origine des nombreuses failles et incohérences qu'il est possible d'observer dans le management et la régulation de l'offre de jeu au Québec. Son objectif étant de proposer des avenues pour faciliter la gouvernance des produits considérés comme étant à risque pour la santé ainsi que des balises pour l'élaboration de politiques publiques plus efficaces en matière de prévention des problèmes de jeu pathologique.

Au cours des dernières années, deux principales thématiques ont orienté les recherches de Magaly Brodeur : l’éthique gouvernementale (corruption, conflits d’intérêts, etc.) et l’éthique publique (réflexions sur le vivre-ensemble et les politiques publiques). Sa formation pluridisciplinaire (économie, relations internationales, histoire, science politique, administration et éthique publique) lui a permis d’aborder avec un regard nouveau les questions éthiques reliées aux politiques publiques ainsi qu’à leur élaboration et leur mise en œuvre. Ses recherches doctorales portent sur le management et la régulation des activités à risques pour la santé.

Fidèle à sa vision de la recherche, Magaly désire que ses travaux aient un impact social significatif : amélioration des conditions de vie, réductions des externalités reliées à ces activités, participation de la population, renforcement du tissu social, etc. En 2009, l’Institut d’administration publique du Canada lui a décerné la palme d’or dans le cadre de ses Thought Leadership Awards pour ses travaux portant sur les politiques de moralité publique. Ce prix vise à reconnaître les perspectives novatrices pour relever les défis de l’administration et des politiques publiques. En 2010, son manuscrit « Vice et corruption à Montréal : l’époque de la prohibition des jeux de hasard et d’argent au Canada » lui a permis de remporter le concours « Chercheur-Auteur de la relève des Presses de l’Université du Québec ».

Après avoir étudié à HEC Montréal, l’Université de Sherbrooke et l’École nationale d’administration publique (Université du Québec, Montréal), Magaly est maintenant doctorante en sciences humaines appliquées à l’Université de Montréal où elle est étudiante-chercheure au Centre de recherche en éthique de l’Université de Montréal (CRÉUM). Magaly Brodeur est titulaire d’une bourse d’études supérieures Joseph-Armand Bombardier du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada ainsi que chargée de cours à l'École de politique appliquée de l'Université de Sherbrooke.