Judith Marcuse

Mentors
2018
Boursiers:
Affiliation actuelle:
Société de projets de danse Judith Marcuse, Centre international d’art pour le changement social
Région:

En combinant ses techniques de danseuse et de chorégraphe à ses activités de sensibilisation communautaire sur le suicide, la violence, et la justice sociale chez les jeunes, Judith Marcuse est devenue une pionnière en matière d’approches intégrées au changement social.

Judith Marcuse est une artiste et productrice canadienne de grande renommée dont la carrière de danseuse, chorégraphe, directrice, productrice, enseignante, auteure et conférencière s’étend sur plus de 50 ans.

Marcuse a reçu une formation en ballet classique, en danse contemporaine et autres techniques à Banff, Montréal, New York, Toronto, et Londres, en Angleterre. Diplômée du Royal Ballet de Londres, elle a dansé pour de grandes compagnies de danse classique et contemporaine au Canada, aux États-Unis, en Europe et au Moyen-Orient, faisant carrière sur la scène internationale pendant plus de vingt-cinq ans.

Après avoir créé la Société de projets de danse Judith Marcuse en 1980 et s’être orientée vers la chorégraphie, la direction et la production artistique, Marcuse a collaboré avec des organismes au Canada et à l’étranger afin de produire et créer pour le théâtre, l’opéra, le théâtre musical, la télévision et le cinéma. Sa compagnie de danse a présenté son répertoire au Canada et à l’étranger pendant plus de 15 ans, tout en étant pionnière en matière de programmes pour les jeunes et de programmes en résidence communautaire. Marcuse a créé plus d’une centaine d’œuvres originales pour des compagnies de danse, de théâtre et d’opéra ainsi que pour des projets de télévision et de cinéma. Elle a aussi produit sept grands festivals d’art, notamment le Kiss Projects sur l’île Granville et l’International EARTH World Urban Festival.

Les intérêts de Marcuse portent actuellement sur le domaine émergent de l’art pour le changement social ; son travail de pionnière dans ce domaine jouit d’ailleurs d’une renommée internationale. À titre d’exemple, ICE, FIRE et EARTH sont des projets à grande échelle et à long terme se penchant sur des enjeux concrets chez les jeunes, tels que le suicide, la violence et la justice environnementale ou sociale. Chacun de ces projets échelonnés sur cinq ans comprend des ateliers, la tournée d’une production multimédia, ainsi que d’importantes activités de communication auprès des communautés, le tout toujours en collaboration avec des organisations locales et nationales.

Marcuse est fondatrice et co-directrice du Centre international d’art pour le changement social, créé en 2009. Il s’agit d’un partenariat entre les Projets Judith Marcuse et l’Université Simon Fraser, où elle est aussi professeure auxiliaire à la Faculté de pédagogie de même qu’artiste en résidence. Elle dirige actuellement un projet de recherche national échelonné sur cinq ans (de 2013 à 2018), financé par le Conseil de recherches en sciences humaines, intitulé L’art pour le changement social : programme intégré de recherche en enseignement, évaluation et renforcement des capacités. Elle a pris la tête de l'élaboration d'un programme de Maîtrise en éducation à l'art pour le changement social, à la Faculté d'éducation de l'Université Simon Fraser.

Judith Marcuse a reçu de nombreuses distinctions, dont les deux principaux prix pour la chorégraphie décernés au Canada : le prix Chalmers et le prix Lee. Elle a reçu un doctorat honorifique de l’Université Simon Fraser, en 2000, ainsi que le prix de danse Jacqueline-Lemieux, remis par le Conseil des arts du Canada, en 2009. En 2011, elle a été nommée Fellow principale d’Ashoka International.