Jessica Dempsey

Boursiers
2007
Mentor(s): 
Affiliation actuelle:
Professeure adjointe, Département de géographie, Université de la Colombie-Britannique
Région:

Professeure adjointe, Département de géographie, Université de la Colombie-Britannique

Quoi de plus naturel pour une jeune environnementaliste idéaliste que de rêver de vivre à Écotopie. Encore étudiantes de premier cycle, Jessica Dempsey et deux de ses amies avaient donné ce nom à leur camp d’été écologiste axé sur la justice sociale. «Écotopie était pour les jeunes une zone de réflexion et d’actions critiques, créatives et collectives sur des enjeux socio-environnementaux. Pour moi, ce fut une occasion exceptionnelle d’examiner, de bâtir et de mettre en pratique mes convictions.

En plus d’effectuer des recherches universitaires sur les politiques environnementales, Jessica Dempsey a participé à l’élaboration de politiques de développement communautaire en Colombie-Britannique, a agi en tant qu’experte-conseil auprès des membres des Premières nations de l’île de Vancouver, et a milité en faveur d’une gestion communautaire de la forêt, tant au Canada que sur la scène mondiale. Elle est la co-fondatrice d’un groupe de revendication, l’Alliance pour la convention sur la diversité biologique, un réseau de groupes de la société civile qui cherche à rendre plus démocratique et plurielle la Convention sur la diversité biologique, ce mécanisme de détermination des politiques et des lois de l’ONU, qui est loin d’être un modèle parfait d’institution démocratique. « L’Alliance croit que les politiques mondiales devraient représenter un large éventail d’acteurs, pas seulement défendre les intérêts des seules élites du Nord.

Abordant le sujet de la perte dramatique de notre biodiversité, ses recherches de doctorat examineront l’importance croissante des politiques de conservation axées sur le marché. Elle se penchera plus précisément sur les enjeux relatifs aux compensations en matière de biodiversité qui s’articulent sur le modèle de réduction des émissions de carbone. Ces compensations sont des initiatives de conservation conçues pour contrer les effets négatifs sur la biodiversité de projets de développement. Ainsi, un promoteur immobilier qui détruirait un marécage pourrait-il compenser cette perte en achetant des crédits de biodiversité à un propriétaire foncier faisant du reboisement ou préservant un habitat faunique ailleurs.