Jennifer Welsh

Titulaire de la Chaire de recherche Canada 150 en sécurité et en gouvernance internationales, École de politique publique Max Bell et Département de science politique de l’Université McGill

Jennifer M. Welsh est titulaire de la chaire de recherche Canada 150 sur la gouvernance mondiale et la sécurité à l'Université McGill, où elle sera professeure, à partir de janvier 2019, au Département de science politique et à la nouvelle École de politiques publiques Max Bell. Auparavant, elle était professeure de relations internationales à l'Institut universitaire européen de Florence, en Italie, et professeure en relations internationales à l'Université d'Oxford, où elle a cofondé l'Institut Oxford pour l'éthique, le droit et les conflits armés.

De 2013 à 2016, elle a occupé le poste de conseillère spéciale sur la responsabilité de protéger auprès du secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon. La professeure Welsh est l’auteure de plusieurs ouvrages et articles sur l’intervention humanitaire, l’évolution de la notion de « responsabilité de protéger » dans la société internationale, le Conseil de sécurité des Nations Unies et la politique étrangère du Canada.

Lauréate de la Fondation Pierre Elliott Trudeau en 2006, elle est une commentatrice fréquente dans les médias sur les affaires internationales et la politique étrangère canadienne. Elle est titulaire d'un baccalauréat ès arts de l'Université de la Saskatchewan ainsi que d'une maîtrise et d'un doctorat de l'Université d'Oxford, où elle a étudié en tant que boursière Rhodes.

  • 3 Avril 2018
    Félicitations à la lauréate de la Fondation 2006, Jennifer Welsh, nommée titulaire de la Chaire de recherche Canada 150 en gouvernance et sécurité mondiales ! En mettant l’accent sur l’évolution constante de la nature et de la réglementation des conflits armés, la professeure Welsh et son équipe analyseront les répercussions des normes relatives aux droits de la personne – dont la responsabilité pénale et la responsabilité de protéger – sur les causes et la conduite de la guerre.