Hiromi Goto

La démarche créative de l’auteure, éditrice et enseignante Hiromi Goto rapproche des cultures et des expériences de vie diverses en mettant de l’avant l’importance d’écouter les voix traditionnellement marginalisées.

Canadienne d’origine japonaise, Hiromi Goto est une auteure primée, une éditrice et une enseignante. Née en 1966 à Kashiwa, Chiba, au Japon, elle a immigré au Canada avec sa famille en 1969. Fille de cultivateurs de champignons, elle a passé ses premières années dans la région rurale du sud-ouest de la Colombie-Britannique et du sud de l’Alberta. Son écriture de même que son engagement communautaire tout au long de sa carrière s’inspirent de son expérience de l’immigration, du bilinguisme (japonais-anglais), de l’agriculture, du sexisme et de la vie sur des terres colonisées. 

Son premier roman, Chorus of Mushrooms, fut une révélation. Son roman a reçu le Prix 1995 des écrivains du Commonwealth pour le meilleur premier livre de la région du Canada et du bassin des Caraïbes, et elle a partagé le prix littéraire Canada-Japon. Depuis, Mme Goto a publié de nombreuses œuvres littéraires dans des genres divers afin de rejoindre différents publics. Son deuxième roman pour adulte, The Kappa Child, a reçu le prix James Tiptree Jr. Memorial 2001, qui récompense les livres élargissant ou explorant notre compréhension des questions de genre. Elle a publié trois romans pour les enfants et les jeunes, un recueil de poésie et un recueil de nouvelles (pour adultes). Elle travaille au croisement des langues, de la justice sociale, de la représentation, des genres et de l’identité, et son écriture communique à travers les cultures, les idéologies et les imaginations. Ses autres récompenses comprennent le prix Sunburst et le prix Carl Brandon Parallax. 

Hiromi Goto a été écrivaine en résidence dans cinq universités ainsi qu’à la bibliothèque publique de Vancouver. Elle a été invitée comme conférencière à Londres, Berlin, Leyde, Taipei, Tokyo, Hong Kong, Vigo et Nicosie. Ses mots réunissent les cultures et les expériences et mettent de l’avant l’importance d’accorder une oreille attentive aux voix traditionnellement marginalisées. Elle critique les inégalités systémiques et encourage à travailler dans le but de concevoir des pratiques novatrices qui renforcent les communautés. Elle croit que les récits ont le pouvoir d’inspirer le changement. 

Mme Goto a notamment été impliquée dans le développement de la communauté en tant que membre du comité directeur sur la diversité et le changement systémique du Conseil scolaire de Calgary de 1996 à 1997, à titre de coprésidente du comité des écrivains membres d’une minorité ethnique du Writers’ Union of Canada 1996-1997, à titre de membre du Conseil scolaire de Calgary et du Conseil municipal sur l’équité