Deborah Cowen

Lauréats
2016
Programme d'étude:
Département de géographie et d’urbanisme
Affiliation actuelle:
Université de Toronto
Région:

Dans le cadre de ses recherches, Deborah Cowen s’intéresse à la manière dont les conflits d’infrastructure ont défini notre paysage politique. Elle réexamine la notion de citoyenneté en se penchant sur des cas particuliers du secteur de l’énergie, du transport et de la sécurité, tout en collaborant avec des mouvements et des communautés qui contestent les injustices des infrastructures et proposent des alternatives.

Projet Trudeau : Rassembler les infrastructures de la citoyenneté

Objectifs du projet :

L’entreprise d’un processus communautaire éminemment consultatif ne permet pas de définir d’avance les résultats de recherche, toutefois ce projet visera trois types de résultats concrets :

1. La mise en place d’un processus politique communautaire au moyen de délibérations et d’innovations politiques appliquées. Quatre réseaux d’exploration produiront des rapports pour décrire les pratiques novatrices pouvant informer (transformer?) la gouvernance des infrastructures au Canada.
2. Des pistes conceptuelles obtenues par la recherche universitaire sur les principaux défis présents dans la gouvernance des infrastructures. Il y aura une série d’articles portant sur des problèmes tels que les partenariats public-privé, les finances et l’infrastructure, la politique « participative », le « droit aux infrastructures », les modèles de cogestion et les enjeux juridiques des divers niveaux d’autorités.
3. Une plateforme numérique pour appuyer la réflexion en hébergeant et en archivant les résultats, tout en favorisant la production artistique.

En savoir plus

Deborah Cowen est professeure au Département de géographie et d’urbanisme de l’Université de Toronto. Elle possède un baccalauréat en philosophie et géographie urbaine de l’Université de Toronto, où elle a également obtenu une maîtrise en urbanisme et un doctorat en géographie. Elle a débuté l’enseignement au Collège militaire royal du Canada, puis elle a occupé plusieurs postes, allant de chercheuse postdoctorale (Université York et Université de New York) à professeure invitée (Université d’Amsterdam).

Très engagée dans les questions de justice et de transformation sociales, Mme Cowen s’intéresse à la politique des infrastructures. Elle a écrit sur la banlieusardisation de la pauvreté, sur les enjeux liés à la race et l’espace, sur la sécurisation urbaine et sur la portée de la guerre dans l’espace civil. Mme Cowen est l’auteure de The Deadly Life of Logistics: Mapping Violence in Global Trade, qui a gagné en 2016 le Prix international du livre en sociologie politique. Son premier livre, Military Workfare: The Soldier and Social Citizenship in Canada, et le recueil qu’elle a codirigé, War, Citizenship, Territory (avec Emily Gilbert), ont tous deux fait l’objet de plusieurs comptes rendus. Elle a collaboré avec l’Office national du film du Canada à la production du film primé Universe Within dans le cadre du projet HIGHRISE. Mme Cowen a participé à de nombreuses interventions de recherche et d’art communautaires à Toronto. Elle a donné plus d’une douzaine de conférences dans presque autant de disciplines. Mme Cowen est depuis longtemps éditrice de la revue Environment and Planning D: Society and Space et de la série de livres Geographies of Justice and Social Transformation. Avec Katherine McKittrick et Simone Browne, elle fait partie du comité éditorial de la série Errantries (Duke University Press). Elle siège au conseil d’administration du fonds fiduciaire Groundswell Community Justice, à Toronto.