Daniel Werb

Boursiers
2012
Mentor(s): 
Affiliation actuelle:
Chercheur affilié à l'Institut Li Ka Shing Knowledge de l'hôpital St. Michael à Toronto et boursier postdoctoral des Instituts de recherche en santé du Canada à l'Université de la Californie, à San Diego
Région:

Son expertise se situe dans les domaines du sida, de la toxicomanie et des politiques en matière de drogues.

Dan Werb, Ph. D., boursier Trudeau 2012, est un épidémiologiste primé et un rédacteur spécialisé sur les questions du VIH, des dépendances et des politiques en matière de drogue. M. Werb est chercheur invité à l’Université de Californie, à San Diego, où il mène des travaux sur l’incidence des politiques de maintien de l’ordre sur l’accès aux traitements des dépendances et sur les risques liés au VIH chez les utilisateurs de drogues injectables à Tijuana, au Mexique. Il est également directeur de l’International Centre for Science in Drug Policy. M. Werb a publié des dizaines d’études sur les dépendances, et plus précisément, sur les manières d’éviter que les jeunes de la rue deviennent des utilisateurs de drogues injectables. 

Projet de recherche

Le parcours de carrière de toxicomanes au sein des consommateurs de drogues à Vancouver, au Canada

Le projet de recherche doctoral de Daniel Werb visait à identifier les facteurs qui prédisaient l'initiation et la cessation d'utilisation de drogues injectables. Ce travail exigeait une approche exhaustive, laquelle devait considérer tout le parcours de carrière de toxicomane d'une personne. Ce projet devait prendre en considération le rôle des facteurs sociodémographiques, cognitifs et politiques pour déterminer si les personnes, comme les enfants de la rue, initieront l'utilisation de drogues injectables, et combien de temps durera ce comportement. Cette recherche a été menée à l'aide d'une combinaison de méthodes d'épidémiologie d'observation, de validation et d'adaptation à l'échelle cognitive et d'analyse de la documentation systématique. L'une des composantes essentielles de ce projet était de déterminer si les interventions actuelles comme les programmes d'échange de seringues influent sur la durée de carrière de toxicomane d'une personne. Également, le projet visait l'identification des écarts quant aux approches politiques actuelles dans la prévention de l'initiation à l’utilisation des drogues injectables.

Daniel Werb, Ph. D., M. Sc., est épidémiologiste et analyste des politiques. Son expertise se situe dans les domaines du sida, de la toxicomanie et des politiques en matière de drogues. Daniel est présentement chercheur affilié à l'Institut Li Ka Shing Knowledge de l'hôpital St. Michael à Toronto, en Ontario, et boursier postdoctoral des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) à l'Université de la Californie, à San Diego, où il est cochercheur dans le cadre du projet El Cuete. Son rôle consiste à explorer l'impact des politiques relatives au maintien de l'ordre portant sur l'accès à des traitements de toxicomanie auprès des consommateurs de drogues à Tijuana, au Mexique.

Par ailleurs, Daniel est le cofondateur de l'International Centre for Science in Drug Policy (ICSDP; www.icsdp.org), un chef de file mondial reconnu dans les recherches en politiques et les communications de pointe. À l'ICSDP, son expertise en politiques sur les drogues est très convoitée, et son travail a été mentionné dans les médias aux quatre coins du globe. Daniel coordonne et gère l'ensemble des stratégies de recherche de l'ICSDP, et a travaillé sur des campagnes de communication de projets de grande envergure comme la Déclaration de Vienne (www.viennadeclaration.com) et la campagne « Stop the Violence BC » (www.stoptheviolencebc.org) en Colombie-Britannique.

Enfin, en tant que chercheur dans le cadre de l'Initiative de recherche en santé urbaine du Centre d'excellence de la Colombie-Britannique, en VIH/sida, Daniel a publié des dizaines d'études sur les questions liées aux politiques en matière de santé et à la toxicomanie, axées sur la prévention de la transition des jeunes de la rue dans l'utilisation de drogues injectables ainsi que sur l'identification des facteurs déterminants sur la santé des consommateurs de drogues de la rue. Il a également publié de nombreux ouvrages sur les politiques mondiales en matière de drogues et les politiques sur le VIH.

Daniel a été chercheur-boursier au Senlis Council (maintenant connu sous le nom d'ICOS Group), un groupe européen de lobbying sur les politiques en matière de drogues, et a effectué le transfert des connaissances sur les politiques en matière de drogues et de la santé publique. Daniel est boursier 2012 de la Fondation Trudeau et boursier postdoctoral des Instituts de recherche en santé du Canada.