Christine Brabant

Boursiers
2006
Mentor(s): 
Programme d'étude:
Professeure agrégée, Département d'administration et fondements de l'éducation, Faculté des sciences de l'éducation, Université de Montréal
Région:

Christine est professeure agrégée au Département d'administration et fondements de l'éducation de l'Université de Montréal. Ses recherches visent une gouvernance réflexive de l'éducation, par l’étude des cas particuliers que sont l’«école à la maison», l’école alternative, la formation à distance, l’école autochtone et les écoles hassidiques.

Christine Brabant a terminé un doctorat en éducation à l'Université de Sherbrooke et un stage postdoctoral au Centre de philosophie du droit de l'Université catholique de Louvain. Sa thèse portait sur les processus d'apprentissage collectifs sur lesquels repose une gouvernance réflexive. Dans le cadre de sa recherche doctorale, elle a réalisé une recherche-formation d'une année avec trois groupes de parents-enseignants désireux d'élaborer des propositions pour la gouvernance de leur pratique d'apprentissage en famille (« école à la maison »). Ses intérêts de recherche et d'intervention sont la régulation de l'apprentissage en famille, la gouvernance réflexive de l'éducation, la formation et l'apprentissage démocratique des acteurs collectifs et institutionnels ainsi que les mouvements éducatifs alternatifs.

Le Fonds québécois de la recherche sur la société et la culture, le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada et la Fondation Trudeau ont soutenu ses travaux de recherche. Son mémoire de maîtrise, qui traçait un premier portrait des familles qui font l'« école à la maison » au Québec, et sa recherche doctorale, lui ont valu deux prix de recherche prestigieux : le Prix ACFAS-Desjardins d'excellence pour étudiant-chercheur à la maîtrise et le Prix pour jeunes chercheurs de la Société suisse pour la recherche en éducation. Pionnière au Québec dans la recherche sur ce mouvement éducatif en croissance, elle a publié des articles scientifiques, écrit des rubriques d'encyclopédie, présenté ses travaux dans des congrès scientifiques et professionnels et a été sollicitée régulièrement pour fournir son éclairage dans les médias québécois et belges. 

Tout au long de ses études supérieures, Christine Brabant a accompagné ses deux enfants dans leur apprentissage scolaire en famille. De plus, elle a agi comme coordonnatrice de son groupe local d'apprentissage en famille. Titulaire d'un baccalauréat en danse de l'Université du Québec à Montréal et d'un permis d'enseignement de la danse et de la musique du ministère de l'Éducation du Québec (2000), Christine Brabant a réalisé une première carrière, sur scène, en danse contemporaine puis une deuxième, dans les écoles, en enseignement de la danse et de la musique. Elle a aussi complété un certificat en lettres et langue françaises à l'Université de Sherbrooke.

Expérience à titre de boursière Trudeau

La bourse Trudeau m'a apporté un soutien financier précieux et généreux pendant mes études. Elle m'a aussi offert une riche formation complémentaire au programme de doctorat. En effet, les nombreux événements organisés par la Fondation ont été autant d'occasions inestimables de sortir de mon domaine de spécialité et d'élargir ma compréhension des enjeux sociaux d'actualité. La fréquentation des autres boursiers, des lauréats et des mentors de la communauté Trudeau, ce groupe exceptionnel de gens talentueux et innovateurs, m'a fourni une vive stimulation intellectuelle et une incroyable motivation à l'engagement social. Ce fut l'occasion de formidables échanges de points de vue et d'expériences. De plus, l'indemnité annuelle de voyage qui accompagne la bourse m'a permis de nourrir des liens professionnels à l'extérieur du Québec et de réaliser une recherche de plus grande envergure grâce au remboursement des dépenses de recherche. En somme, plus qu'une bourse d'études, la Fondation Trudeau fournit à ses boursiers un réel soutien et un programme de développement professionnel qui transforme l'expérience du parcours doctoral.