Catriona Sandilands

Lauréats
2016
Programme d'étude:
Faculté d’études environnementales
Affiliation actuelle:
Université York
Région:

Le projet de Catriona Sandilands mettra en place un riche débat public sur les changements climatiques, la justice environnementale et le quotidien en abordant l’écriture, des histoires et des récits – de fiction et de non-fiction, traditionnels ou expérimentaux – comme un terreau fertile pour développer des solutions créatives, collaboratives, justes et appropriées aux enjeux environnementaux.

Projet Trudeau : Récits du changement climatique : narration, réflexion, justice et résilience

Objectifs du projet :

Ce projet propose un processus collaboratif de participation publique centrée sur l’écoute, la création et le partage d’histoires relatant l’expérience quotidienne liée aux changements climatiques. En privilégiant la justice environnementale et les traditions autochtones, où les récits sont empreints de connaissances socioenvironnementales, le projet comprendra les éléments suivants :

1. Un atelier réunissant un groupe interdisciplinaire et multiculturel de spécialistes des questions climatiques et communautaires qui aborderont les thèmes du climat, des lieux, de la justice et de la narration.
2. Un recueil d’essais, de réflexions, de récits et de poèmes issus de l’atelier et publié à l’intention du grand public.
3. Une série de groupes de discussion sur le recueil, à laquelle s’ajoutera la mise en place d’un réseau social pour présenter des extraits du recueil, des vidéos, des lectures publiques et autres travaux à l’intention des internautes.

En savoir plus

Catriona (Cate) Sandilands est professeure à la Faculté d’études environnementales de l’Université York, où elle enseigne depuis 1994. Sa recherche, son enseignement et sa direction d’étudiants portent sur les points d’intersection entre la littérature environnementale, l’histoire et les études culturelles; les études féministes, de genre et queers; ainsi que les théories sociales et politiques.

De 2004 à 2014, elle a été titulaire de la Chaire de recherche du Canada en durabilité et en culture. Mme Sandilands a été présidente de l’Association pour les études littéraires et environnementales (ASLE) et présidente de l’Association pour la littérature, l’environnement et la culture au Canada (ALECC). Son travail récent porte principalement sur le rôle des arts et des sciences humaines – en particulier la création et la critique littéraire – pour éclairer et donner forme à une culture politique en matière de changements climatiques.

Leader reconnue dans le domaine des humanités environnementales, elle a écrit plus d’une soixantaine d’articles scientifiques, d’articles pour le grand public et d’œuvres de création. Elle est aussi auteur ou codirectrice des livres The Good-Natured Feminist: Ecofeminism and Democracy (1999), This Elusive Land: Women and the Canadian Environment (2005), Queer Ecologies: Sex, Nature, Politics, Desire (2010) et Green Words/Green Worlds: Environmental Literatures and Politics (à paraître). Mme Sandilands travaille actuellement à la rédaction de la monographie A Very Queer Citizen: Jane Rule’s Public Lives, qui porte sur l’héritage littéraire et politique de l’auteure britanno-colombienne Jane Rule. En parallèle, elle poursuit l’écriture du livre Plantasmagoria, un recueil d’essais littéraires sur la botanique urbaine et l’histoire environnementale.

Publications internes