Caroline Lieffers

Boursiers
2015
Mentor(s): 
Programme d'étude:
Doctorat en histoire de la science et de la médecine
Affiliation actuelle:
Université de Yale
Région:

Caroline Lieffers (histoire de la science et de la médecine, Yale University) étudie la relation entre citoyenneté et personnes en situation de handicap aux Etats-Unis au cours des XIXe et XXe siècles, afin de mieux comprendre comment divers groupes peuvent contribuer à la société.

Projet de recherche

Les handicaps, la citoyenneté et la création de la nation américaine de 1850 à 1914

La recherche doctorale de Mme Lieffers étudie les handicaps physiques comme cadre de la création de la nation américaine et de l'impérialisme à la fin du 19e siècle et au début du 20e siècle. Elle vise à analyser l'expérience des soldats de la Civil War Invalid Corps, les soins médicaux fournis par le bureau des Affaires indiennes (en utilisant le Canada à titre de comparaison) et le rôle des membres artificiels au sein des initiatives militaires américaines d'outre-mer. Cette recherche a pour objectif de mieux comprendre comment la citoyenneté, la participation sociale et la dignité des personnes ayant des handicaps ont été médiatisées et même définies par des projets nationaux au sein desquels elles participaient activement.

Caroline Lieffers est étudiante au doctorat en histoire de la science et de la médecine à l'Université Yale. Sa recherche porte sur le croisement entre les handicaps physiques, la citoyenneté ainsi que la création de la nation américaine et l'impérialisme au 19e siècle et au début du 20e siècle. 

En 2008, elle a obtenu son B.A. (médaille d'or) en anglais et en linguistique de l'Université de l'Alberta, suivi d'une maîtrise en histoire en 2010. Elle a publié de nombreux ouvrages sur la santé, la vie domestique et les voyages, dont des articles évalués par les pairs dans des publications telles que le Journal of Social History, Women's History Review et le Bulletin canadien d'histoire de la médecine (à paraître prochainement). Elle a également organisé plusieurs expositions. Elle travaille actuellement avec une autre historienne afin de préparer une nouvelle exposition sur l'histoire des handicaps pour la bibliothèque de l'Université de Yale. 

Auparavant, elle a travaillé pendant plusieurs années dans le domaine des soins de longue durée et comme bénévole dans des hôpitaux ainsi qu'à un camp d'été pour enfants handicapés. Sa passion pour l'histoire des handicaps s'est concrétisée lors d'un stage en 2010 au Musée national de l'histoire américaine de la Smithsonian Institution. Mme Lieffers a également travaillé dans le domaine des références et des collections aux Archives provinciales de l'Alberta, aux bibliothèques de l'Université de l'Alberta ainsi qu'au site historique provinciale de la maison Rutherford, lequel lui a permis de partager sa passion pour l'histoire avec le public. Mme Lieffers a également fait plusieurs apparitions dans les médias afin de discuter de sa recherche et d'expositions, en plus d'être conférencière bénévole pour le programme Science in the News de Yale. Elle est également la cofondatrice d'un groupe de travail sur l'étude de la condition des personnes handicapées à Yale.

Selon elle, la mission la plus importante de l'histoire des handicaps est de présenter comment notre compréhension de la différence est malléable socialement et soumise aux contingences historiques; une mission qui met également en évidence une humanité commune. Des questions subsistent toujours quant aux relations entre les handicaps, la citoyenneté et les projets d'État plus importants. Mme Lieffers a hâte de les étudier et d'enrichir notre mémoire collective.