Bruce Walsh

L’éditeur Bruce Walsh est directeur fondateur de la maison d’édition University of Regina Press, qui a révolutionné le monde de l’édition universitaire et régionale, et est reconnue pour avoir publié des livres primés sur les savoirs, les langues et les cultures autochtones.

Bruce Walsh travaille dans l’industrie du livre depuis une trentaine d’années. Il a gagné deux fois le prix Libris pour sa contribution remarquable à l’industrie canadienne du livre. Ancien vice-président du système LongPen de Margaret Atwood et ancien directeur du marketing pour la maison d’édition McClelland & Stewart, il a travaillé avec plusieurs auteurs célèbres au Canada et à l’étranger.

En juin 2013, il a mis en marche, à titre de directeur et d’éditeur, les éditions University of Regina Press (URP). Le premier livre publié, Clearing the Plains : Disease, Politics of Starvation, and the Loss of Aboriginal Life, a récemment été désigné comme l’un des 25 livres canadiens les plus influents des 25 dernières années. Il s’agit aussi du plus grand succès de libraire du siècle pour un livre universitaire canadien. Depuis, les éditions ont publié quatre autres succès nationaux et ont gagné le prix Sir-John-A.-Macdonald, le prix d’histoire du gouverneur général, le prix Clio, le prix littéraire en histoire autochtone, le prix littéraire des Grandes Plaines, le prix Burt, et près d’une douzaine de prix littéraires en Saskatchewan. Dans le but de publier dans toutes les langues autochtones au Canada et de raconter des récits autochtones, la maison d’édition se consacre à favoriser l’atteinte des objectifs de la Commission de vérité et réconciliation du Canada. 

M. Walsh a acquis la plupart de ses connaissances alors qu’il faisait du bénévolat. Il a offert ses services à un centre pour sans-abris, à une ligne d’assistance pour les situations de crises et à la radio communautaire. Il est membre depuis longtemps du groupe environnemental Canopy, qui travaille avec les entreprises pour protéger les forêts menacées et anciennes. Fervent défenseur de la liberté d’expression, M. Walsh a démissionné de son premier travail dans le milieu de l’édition à Oxford University Press en protestation de la censure dont a fait l’objet le livre Gay Ideas. Il a depuis attiré l’attention nationale et internationale sur les pratiques de censure au Canada et a siégé durant deux mandats au conseil d’administration de Pen Canada. Après avoir rencontré l’artiste folk, Maud Lewis, à l’âge de cinq ans, M. Walsh a développé très vite un goût pour les arts visuels et siège aujourd’hui au conseil d’administration de la galerie d’art Dunlop. Médaillé du jubilé de diamant de la reine pour son dévouement à l’environnement, à la liberté d’expression et à l’essor de la culture, il se consacre au développement communautaire. 

Né et élevé en Nouvelle-Écosse, il a vécu dans plusieurs villes canadiennes et a une connaissance intime du pays. Avec l’aide du personnel et des aînés autochtones, il s’est engagé à publier les récits et langues censurées du Canada. Selon lui, « ce n’est qu’après avoir fait face à notre véritable nature que nous pourrons atteindre notre plein potentiel comme nation ». La Fondation Pierre Elliott Trudeau l’a nommé mentor Trudeau en 2017.