Barbara Doran

Réalisatrice, militante et femme d’affaires, Barbara Doran est une pionnière de l’industrie cinématographique à Terre-Neuve. Au cours de sa carrière, elle a couvert nombre de sujets sociaux, de la violence à l’encontre des femmes au sida en Afrique du Sud.

Barbara Doran est réalisatrice, militante et femme d’affaires. En 1983, elle a fondé Morag Loves Company. Depuis, elle a écrit, dirigé et réalisé plus de 35 documentaires et drames de renommée internationale. Elle a beaucoup voyagé afin de filmer ses sujets et de les porter au grand comme au petit écran. Pour illustrer l’ampleur de ses intérêts, notons qu’elle a œuvré dans des domaines comme la violence faite aux femmes, l’abus sexuel d’enfants, les ateliers de misère au Guatemala, les femmes dans les prisons au Pakistan, le sida en Afrique du Sud, les tueurs en série et les horreurs de la Première Guerre mondiale. Ses téléfilms biographiques portent sur Lucy Maude Montgomery, Gordon Pinsent, Joey Smallwood et Cathy Jones. 

Barbara Doran est entrée dans l’univers contagieux de la cinématographie par la bande grâce au mouvement des femmes de Terre-Neuve alors considéré comme le plus impopulaire et révolutionnaire. À titre de fondatrice du Status of Women Council en 1972 et de diplômée du programme d’études de la condition féminine de l’Université Memorial, elle a été invitée par l’Office national du film à Montréal pour faire de la recherche et écrire une série de films sur les femmes battues, ce qui a lancé sa carrière. 

Au cours de la dernière année, elle a coréalisé trois longs métrages au Québec et en Ontario, dont Newfoundland at Armageddon, une présentation spéciale de la CBC sur la Première Guerre mondiale. En 2017, ses longs métrages de fiction Away from Everywhere et Boundaries feront l’objet de pièces de théâtre. Son documentaire, White Wolves: Ghosts of the Arctic, sera diffusé à la CBC au début 2017.

Mme Doran siège actuellement au conseil d’administration de l’organisme Arts NL, de la Guilde canadienne des réalisateurs et de la International Women’s Federation. Elle est membre à vie de la Writers Guild of Canada et de la Guide canadienne des réalisateurs. Comme personne-ressource, elle voyage régulièrement avec Adventure Canada pour présenter ses films. 

Le développement économique et social des régions rurales de Terre-Neuve-et-Labrador occupe une place importante dans le cœur de Barbara Doran. Elle a réalisé la première série télévisée d’importance de la province, Random Passage, à Trinity Bay en 1999. Depuis, cette région qui compte 3 000 âmes a pu profiter de retombées de plus de 53 millions de dollars liées à la production cinématographique et télévisuelle. Elle a également ouvert le Random Passage Site, une représentation d’un poste de pêche du début du 19e siècle qui attire des milliers de touristes chaque année. De plus, Mme Doran a rénové plusieurs maisons traditionnelles qui avaient été abandonnées et qui font maintenant partie d’un complexe de vacances nommé Trinity Bight Vacation Homes. 

En 2012, elle a reçu la Médaille du jubilé de diamant de la reine. La même année, elle a reçu le Grand Prix de l’Entrepreneur. En 2014, Arts NL lui a décerné le prix de l’artiste de l’année. Elle a reçu un doctorat honorifique de l’Université Memorial. Elle a deux enfants, Sean et Erin, qui travaillent tous deux dans l’industrie cinématographique. La Fondation Pierre Elliott Trudeau l’a nommée mentore Trudeau en 2017.