Ann Dale

Spécialiste du développement durable, elle est soucieuse de conférer une plus grande capacité au mouvement écologique

Ann Dale s’intéresse au développement communautaire durable, à la planification intégrée visant la durabilité communautaire, au capital social, à l’organisation sociale ainsi qu’à la gouvernance et aux mesures d’adaptation et d’atténuation face aux changements climatiques. Son expertise porte sur les méthodes interdisciplinaires de recherche, les délibérations en ligne, les outils et techniques de diffusion de la recherche et l’utilisation expérimentale des médias sociaux. Elle travaille actuellement sur les projets suivants : Places and Spaces; Changing the Conversation et MC3 (Meeting the Climate Change Challenge).

Ann Dale est professeure à la School of Environment and Sustainability de l’Université Royal Roads, et professeure auxiliaire à l’Université Carleton. Elle dirige actuellement une équipe de recherche interdisciplinaire composée de partenaires du secteur privé, de praticiens et de cochercheurs de trois universités de la Colombie-Britannique sur l’adaptation aux changements climatiques et leurs atténuations. La professeure Dale dirige également une autre équipe de recherche dont la tâche est de créer un modèle intégré pour les communautés canadiennes afin d’évaluer la durabilité des décisions en matière d’utilisation du territoire. Ses autres recherches portent notamment sur la relation dynamique entre l’action humaine, le capital social, la gouvernance et le développement communautaire durable.

La professeure Dale est titulaire de la première chaire de recherche du Canada de l’Université Royal Roads (2004-2014) en développement communautaire durable et elle est une leader en matière de communication de la recherche en ligne, d’outils communautaires et de développement d’études de cas (www.crcresearch.org). Elle continue d’étudier la manière dont les collaborations en ligne, les dialogues virtuels en temps réel et les médias sociaux peuvent optimiser les effets de la recherche. Ses plus récentes publications incluent : Urban Sustainability: Reconnecting Space and Place (2012) et Community Vitality: From Adaptation to Transformation (2015).

La professeure Dale est membre de l'Académie mondiale des arts et sciences et est membre de conseil d’administration du World Fisheries Trust. Elle siège également au sein du Comité consultatif national sur l’efficacité énergétique pour les ressources naturelles du Canada. La professeure Dale a dirigé la création du Trésor environnemental national, un fonds de dotation de 30 millions de dollars dédié à l'environnement.

En 2001, la professeure Dale a reçu le prix de recherche sur les politiques pour l'excellence de sa contribution aux politiques publiques grâce à son livre  At the Edge: Sustainable Development in the 21st Century. En 2014, elle a reçu le prix Paz Buttedahl pour l’excellence de sa carrière universitaire remis par la CUFA de la Colombie-Britannique. En 2013, le Conseil des arts du Canada lui a remis le Prix Molson en sciences humaines et en 2009 elle a reçu le prix Bissett pour l'excellence de sa contribution au secteur public. Avant d’entreprendre sa carrière universitaire, elle a occupé un poste de cadre supérieure au sein du gouvernement fédéral et est l’une des deux fonctionnaires qui ont créé la Table ronde nationale sur l'environnement et l'économie en 1988.

  • 28 Mai 2013
    Le 28 mai 2013, Prof. Ann Dale, lauréate Trudeau 2004, a reçu le Prix Molson 2013 en sciences humaines remis par le Conseil des arts du Canada. Elle a été reconnue pour ses travaux sur le développement durable des collectivités au Canada. Prof. Dale est aussi titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur le développement communautaire durable à l’Université Royal Roads à Victoria, C.-B.
  • 16 Mars 2012
    La boursière Trudeau 2005 Aliette Frank écrira pour le site web du quotidien New York Times, dans le blogue « Scientist at Work », du 19 mars au 9 avril prochain.
  • 8 Mars 2012
    Professeure Ann Dale, lauréate Trudeau 2004, est une experte en développement durable et une écologiste militante. Elle préside en outre le Canadian Consortium for Sustainable Development Research (CCSDR) et est titulaire d'une chaire de recherche du Canada en développement communautaire durable à l'Université Royal Roads.