Alexis Lapointe

Boursiers
2006
Mentor(s): 
Programme d'étude:
Doctorat en philosophie
Affiliation actuelle:
Université de Montréal - Université de Paris X, Nanterre
Région:

Alexis étudie la mémoire collective et ses liens avec la démocratie, et comment cette dernière peut être utilisée pour régler les conflits civils fratricides

Politiques de la mémoire et démocratie

L'objectif de ce projet est de développer une théorie normative et institutionnelle des usages de l'histoire publique. En s'inspirant des thèses néorépublicaines sur la délibération démocratique, M. Lapointe tentera d'abord de mettre en lumière les principes qui devraient guider un usage juste de l'histoire. Par la suite, M. Lapointe proposera des réformes des institutions existantes, en s'attardant particulièrement à deux types de circonstances: les circonstances de réconciliation politique qui suivent les conflits civils fratricides et les circonstances ordinaires de construction de l'histoire publique auxquelles participent, entre autres, les cérémonies commémoratives et la toponymie.

Alexis complète un doctorat en philosophie à l'Université de Montréal et à l'Université de Paris Ouest Nanterre - La Défense, tout en poursuivant des études en médecine (programme M.D.) à la même université. Dans le domaine de la philosophie politique, ses recherches en portent sur les politiques de mémoire, les usages publics de l'histoire et les commémorations dans les sociétés contemporaines. Dans le domaine médical, il s'intéresse aux maladies neurodégénératives et aux enjeux éthiques reliés au vieillissement. Alexis a également travaillé sur l'histoire de la pensée politique moderne et en épistémologie des sciences sociales. Il a codirigé, avec Christian Nadeau, la publication du livre La Philosophie de l'histoire. Hommages offerts à Maurice Lagueux (Ste-Foy, PUL, 2007).

Expérience à titre de boursier Trudeau

Mon expérience comme boursier Trudeau fut intense, sur le plan académique comme sur le plan personnel. La communauté des boursiers, lauréats et mentors constitue un groupe particulièrement dynamique, diversifié et engagé sans compromis dans la pensée des problèmes sociaux, politiques et environnementaux contemporains. Je suis sorti de chacune des rencontres avec des idées nouvelles, avec une ardeur à la tâche accrue, avec la conviction toujours plus forte que les idées ne sont pas inoffensives mais qu’elles constituent un moyen puissant et nécessaire de transformation sociale. Je reste reconnaissant au personnel de la Fondation Trudeau pour son soutien inconditionnel pendant mes années d’études doctorales.