Alex Aylett

Chercheur postdoctoral Banting, Département d'études urbaines et d'aménagement, Massachusetts Institute of Technology, Alex Aylett est décédé le 23 juillet 2016. Son départ est regretté par tous les membres de la communauté de la Fondation Pierre Elliott Trudeau.

Alex Aylett a succombé à un cancer le 23 juillet 2016. En tant qu’universitaire et expert-conseil en politiques environnementales municipales, Alex Aylett a observé à quel point les différends culturels, politiques et professionnels peuvent faire obstacle à une coopération fructueuse entre collectivités, planificateurs et universitaires. Depuis 2005, Alex travaille auprès de l’International Centre for Sustainable Cities ainsi que de plusieurs universités et organismes municipaux pour contribuer à aplanir ces obstacles, au Canada comme à l’étranger. Il est animé par la conviction qu’une planification participative fondée sur la collectivité peut faciliter l’atteinte des cibles environnementales tout en permettant de voir aux besoins de développement urgents exprimés par les collectivités. 

L'approche de M. Aylett sur les changements climatiques sort des sentiers battus. Les gens abordent habituellement la question du réchauffement climatique par les deux extrêmes, du très grand au très petit. Soit on avance de vastes plans d’envergure nationale ou internationale, soit on propose des initiatives individuelles visant à réduire nos empreintes personnelles sur l’environnement. Selon lui, la voie du milieu, à l’échelle de la coopération locale entre les collectivités et à l’intérieur de ces dernières est des plus prometteuses. À l’opposé des politiques imposées d’en haut, les collaborations efficaces entre citoyens et administrations municipales sont susceptibles d’engendrer de meilleurs plans, mieux adaptés aux réalités locales. Il est notamment possible de s’appuyer, à cet échelon, sur les nombreuses synergies possibles au plan des objectifs environnementaux, sociaux ou économiques. Grâce à son travail auprès de nombreux leaders et planificateurs municipaux des quatre coins de la planète, il a constaté que les processus de planification en collaboration débouchent souvent sur des plans d’aménagement ambitieux, audacieux et pertinents, propices à des changements sociaux s’étendant bien au-delà du secteur immédiatement touché par la réglementation. Inspiré par cette approche en matière de planification municipale et de développement durable, Alex Aylett cible ses recherches sur la détermination des éléments clés nécessaires à l’essor de collaborations fécondes au niveau local.