16 Août 2017

Ces dernières années, les droits fonciers des peuples autochtones au Canada ont été contestés, à la fois sur le terrain et en cour. Comment l’ethnoécologie et l’ethnobotanique pourraient aider à situer l'utilisation des terres autochtones et à faire avancer la réconciliation au pays? Organisé par la lauréate 2015 et ethnobotaniste Nancy Turner du 2 au 5 mai 2017 à l’Université de Victoria, un colloque sur le sujet a permis aux participants de discuter de nouvelles perspectives concernant la planification des terres et des ressources ainsi que les prises de décisions en Colombie-Britannique, au Canada et à l’étranger. La vidéo du colloque est maintenant disponible en ligne.

En savoir plus sur le colloque

 

 

Nancy Turner

Professeure Nancy Turner est ethnobotaniste. Son expertise porte sur les domaines de la botanique, de la linguistique, de l’anthropologie et du droit.

Lauréats 2015