1 Juin 2018

Comment un récit affecte-il la façon dont nous comprenons, partageons et créons des connaissances ? À travers leur nouveau livre, « De la tête au cœur : le pouvoir du récit dans la construction du lien et le partage de la connaissance » (traduction par nos soins) (Wilfrid Laurier University Press, juin 2018),  Julia Christensen, boursière 2008 de la Fondation, Christopher Cox, boursier 2009 de la Fondation, et Lisa Szabo-Jones, boursière 2009 de la Fondation, tissent un dialogue interdisciplinaire et interculturel sur l’importance du récit et de la narration – en particulier dans le cadre de connaissances autochtones. À travers des travaux théoriques, empiriques et littéraires, les trois anciens boursier.ère.s démontrent comment la narration est un outil de production et de partage de connaissances pour construire de nouveaux liens entre les gens et leurs histoires, leurs environnements et leurs géographies culturelles.

La publication de ce livre est le résultat d’un atelier financé par la Fondation Pierre Elliott Trudeau et organisé en 2012 à Yellowknife, dans les Territoires du Nord-Ouest. Commandez le livre ici.

Julia Christensen

Professeure adjointe en géographie et en aménagement à l'Université Roskilde au Danemark et associée de recherche à l'Institute for Circumpolar Health Research à Yellowknife, dans les Territoires du Nord-Ouest

Boursiers 2008

Christopher Cox

Christopher offre son expertise aux populations autochtones du Yukon afin de revitaliser la langue des peuples autochtones.

Boursiers 2009

Lisa Szabo-Jones

Lisa étudie le rôle de la poésie canadienne pour cultiver l’attachement et l’attention à l’environnement.

Boursiers 2009