13 Septembre 2019

Cette année, la Journée internationale de la démocratie célébrée par les Nations Unies se tiendra le 15 septembre et portera sur le thème de la participation. Pour commémorer cette journée, nous mettons en lumière le travail de deux membres de la communauté de la Fondation qui ont contribué à l’avancement et la protection de la démocratie au Canada et dans le reste du monde.

Leah Trueblood est une boursière 2013 dont les recherches portant sur la démocratie directe ont été publiées dans plusieurs publications prestigieuses. Elle est Career Development Fellow et tutrice en droit public et européen au Worcester College. Récemment, elle a rédigé « More Good Days for Democracy », le rapport de la Commission indépendante sur les référendums pour la Constitutional Law Organization du Royaume-Uni. En menant des recherches sur le sujet, Leah Trueblood a démontré que des référendums mal conçus peuvent être dangereux pour la démocratie.

« Si on comprend que voter ne représente que la partie émergée de l’iceberg démocratique, il devient évident que voter n’est pas le seul moyen de régler les désaccords. »

Christian Nadeau, lauréat de la Fondation 2019 et philosophe, est également président de la Ligue des droits et liberté du Québec, et soutient activement la justice sociale et la démocratie. Une grande partie de ses recherches porte sur l’importance de la démocratie. Dans Agir ensemble, l’un de ses nombreux ouvrages, il décrit des théories et des idées qui explorent le concept de la démocratie dans le monde du syndicalisme.

« Nos démocraties marchent sur une seule jambe. Difficile d’avancer dans de telles conditions. En effet, une démocratie ne peut se contenter de mécanismes représentatifs. Elle doit aussi compter sur une véritable vie participative. » 

La journée internationale de la démocratie nous rappelle que la démocratie est liée à plusieurs valeurs que défend la Fondation, notamment l’inclusion, l’égalité et la participation.