28 Janvier 2009 au 29 Janvier 2009

Université Memorial (NL)

Documents associés

L'humanité est-elle par nature non durable ?

William Rees, spécialiste à l’origine du concept appelé « empreinte écologique », est un penseur qui observe l’état écologique actuel du monde (modifié par la présence humaine) et qui sonde les perspectives d’avenir pour l’humanité. Il est convaincu que la « crise lente » observée actuellement dans le monde est le résultat d’un comportement simplement naturel. Les comportements socioculturels et les dynamiques qui ont contribué à la réussite de l’humanité dans les premières étapes de son évolution sont devenus sources de mauvaise adaptation pour l’environnement du 21e siècle en constant changement. Que peut-on faire devant l’inefficacité des processus socioculturels locaux ou mondiaux pour faire face à cette situation de changement? William Rees nous dévoilera s’il y a, ou non, un avenir pour l’humanité.

Visionnez la conférence à partir du site Web de l'Université Memorial - en anglais.