2013-10-08 19:30 au 2013-10-08 21:00

Université de l'Île-du-Prince-Édouard, IPE

Documents associés

Recoller les morceaux : À la recherche des racines de la violence envers les femmes autochtones

Université de l'Île-du-Prince-Édouard
Don and Marion McDougall Hall, salle 242
550, avenue University 

Maria Campbell oeuvre auprès des femmes et des enfants autochtones depuis les années 1960. Elle a notamment contribué à mettre sur pied un refuge pour accueillir les victimes de violence. Dans sa conférence Trudeau, Mme Campbell abordera la convergence entre son engagement communautaire, son travail en littérature, dramaturgie et vidéo et sa situation de lauréate Trudeau en résidence afin de mettre un terme à la violence faite aux femmes. 

Ayant grandi dans la communauté Métis Road Allowance dans le nord de la Saskatchewan, Mme Campbell a constaté le pouvoir détenu par les femmes de sa communauté, mais également la violence dont elles étaient la cible. Comme observatrice de longue date de la tradition orale autochtone, elle peut également témoigner de ce qu'enseignent les traditions en matière de respect et d'autorité et de l'effet perturbateur de la colonisation qui aurait mené à la violence envers les femmes.

Dans le cadre de son prix de recherche en résidence Trudeau, Mme Campbell fouille les archives et d'autres sources d'information afin de découvrir les racines de la violence envers les femmes autochtones. Sa conférence Trudeau mettra en lumière son travail de terrain à la recherche de «morceaux de soi laissés derrière» et exposera comment ses observations à propos des femmes autochtones, vues à travers une lorgnette occidentale, peuvent être recadrées afin de soutenir les femmes autochtones d'aujourd'hui dans leur activisme. 

Maria Campbell

Figure emblématique du milieu culturel métis, elle contribuera à des recherches inédites à la nouvelle Chaire d’études métisses de l'Université d'Ottawa, qui vise à mieux faire connaître aux Canadiens la société, l’histoire et la culture des Métis.

Lauréats 2012